Relevez le défi Chaîne de vie

Par Redaction La Tuque
Relevez le défi Chaîne de vie
Le défi Chaîne de vie 2018 à Vallée-du-Parc (Photo : Courtoisie)

SENSIBILISATION. Dans le cadre de la Journée mondiale du don d’organes et de la greffe, la population est invitée à participer au défi «Chaîne de vie» en grimpant au sommet de la montagne de Vallée-du-Parc, ce dimanche 6 octobre.

Cet événement annuel permet de financer le déploiement en milieu scolaire de Chaîne de vie, un programme de sensibilisation sur le don d’organes et de tissus auprès des jeunes de 15 à 17 ans. Cette initiative permet aux jeunes de prendre une décision personnelle éclairée sur cet enjeu important de notre société et les encourage à devenir des ambassadeurs de la discussion en famille.

En Mauricie présentement, 39 personnes sont en attente pour la greffe d’un organe qui leur sauvera la vie. Quand on sait que moins de 1% de personnes qui décèdent peuvent devenir des donneurs potentiels, on se rend compte que chaque don compte. Malheureusement, on estime qu’environ le quart des familles de donneurs potentiels hésitent encore à autoriser le don d’organes, souvent parce qu’elles n’ont pas eu le temps d’aborder le sujet avec l’être cher. Par respect pour la famille, l’équipe médicale respecte toujours cette décision.

Afin d’augmenter le nombre de donneurs, des projets comme le défi Chaîne de vie sont mis sur pied. À ce jour, près de 125 000 élèves ont été touchés par l’entremise de cette initiative.

Pour participer au défi Chaîne de vie, il suffit d’aller s’inscrire sur le site defi.chainedevie.org et de faire un don de 25$ ou plus. Comme le défi se veut un événement familial, il n’y a pas de coût pour les moins de 18 ans et pour les étudiants. Les participants recevront un bandeau commémoratif et ils seront identifiés selon leur groupe d’appartenance (éducation, santé, greffés, familles de donneurs, donneurs vivants et grand public). Il est aussi possible de simplement faire un don pour appuyer la cause.

Plus d’info: defi.chainedevie.org

Le don d’organes en chiffres

  • En 2018, seulement 755 Québécois sont décédés dans des conditions susceptibles d’envisager le don de leurs organes et que 164 ont pu faire le don de vie;
  • Faute de donneurs, 805 personnes sont présentement en attente d’une greffe qui pourrait leur sauver la vie. En 2018, 28 personnes sont décédées en attendant une greffe;
  • 497 personnes ont été transplantées au Québec en 2018 soit 451 personnes grâce à la générosité de donneurs d’organes décédés et de leur famille et 46 personnes grâce aux donneurs vivants
  • Quand on sait qu’un seul don peut sauver 8 vies et aider 15 autres personnes à retrouver la santé, on comprend toute l’importance d’en discuter en famille.
Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des