Pêche en herbe est de retour

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Pêche en herbe est de retour

PÊCHE. 50 jeunes filles et garçons auront la chance de participer à la journée d’initiation à la pêche dans le cadre du programme Pêche en herbe le samedi 8 juin 2019 au lac St-Louis.

L’activité, offerte par Ville de La Tuque en collaboration avec plusieurs partenaires, s’adresse aux enfants de 6 à 17 ans.

On s’inscrit au Service du loisir et de la culture au 819 523-8200, poste 2702. Les enfants de 12 ans et moins doivent obligatoirement être accompagnés d’un adulte. Deux plages horaires sont disponibles, soit de 9 h à 12 h ou de 13 h à 16 h. Réservez tôt : il n’y a que 50 places disponibles.

«Avec l’autorisation du MFFP, chaque jeune participant recevra un certificat Pêche en herbe qui lui tiendra lieu de permis de pêche aux espèces autres que le saumon atlantique, jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 18 ans. La Fondation de la faune remet également à chaque jeune participant une brochure éducative intitulée « Moi je pêche avec… Guliver! », ainsi qu’un ensemble de pêche pour débutant», indique Ville de La Tuque.

Depuis sa création en 1997, le programme Pêche en herbe a permis d’initier plus de 302 000 jeunes à la pêche sportive. Cette année, la Fondation de la faune compte rejoindre plus de 17 600 nouveaux adeptes. L’activité Pêche en herbe inclut une formation sur la pêche, la sécurité, la réglementation, l’habitat et la biologie du poisson, suivie d’une activité de pêche supervisée.

«C’est grâce à la qualité des activités présentées aux jeunes et à l’engagement d’organismes comme Ville de La Tuque, que nous pouvons chaque année atteindre nos objectifs de recrutement de nouveaux adeptes de la pêche. Dans la même lignée, j’en profite pour convier les gens de La Tuque à participer à la Fête de la pêche les 7, 8 et 9 juin 2019. En effet, encore cette année, la règlementation de pêche en vigueur demeure modifiée pour permettre à tous et à toutes de pêcher sans permis lors de ces trois jours de festivités tenues aux quatre coins du Québec», conclut André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec.

Comme elle l’a fait l’an dernier, Ville de La Tuque ensemencera d’ombles de fontaine le lac Saint-Louis quelques jours avant la tenue des activités.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des