Le ralentissement routier des Chevaliers amasse 4 056 $ pour l’Hôtellerie de Trois-Rivières

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Le ralentissement routier des Chevaliers amasse 4 056 $ pour l’Hôtellerie de Trois-Rivières
(Photo : Archives)

Les Chevaliers de Colomb de La Tuque ont fait un succès inespéré de leur ralentissement routier, opéré hier, jeudi, au coin des rues Saint-Louis et Saint-Joseph.

L’événement, une idée du Grand chevalier, Yves Tousignant, a permis d’amasser 4056$ pour le bénéfice de l’Hôtellerie de Trois-Rivières de la Fondation québécoise du cancer. Une quinzaine de bénévoles, pour la plupart des Chevaliers de Colomb, ont participé à cette opération de générosité.

C’était la première fois qu’on tenait une campagne de financement pour cette cause sous la forme d’un ralentissement routier.

«C’est vraiment du concret. L’Hôtellerie de Trois-Rivières abrite une centaine de Latuquois chaque année qui doivent recevoir des traitements contre le cancer. C’est un service direct, les gens paient seulement 30$ par jour, insiste Yves Tousignant. On avait la température idéale aussi».

La présidente de la campagne est Suzelle Doucet, agente de pastorale à la paroisse Saint-Martin-de-Tours. Elle a succédé à Lise Beaulieu, qui a été responsable de la campagne pendant une dizaine d’années, jusqu’à l’an dernier.

Là n’est pas la seule activité au profit de l’Hôtellerie qui sera présentée à La Tuque. Au cours de l’automne, des articles Nutrisac seront en vente à différents endroits, afin d’amasser de l’argent.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des