L’art de faire briller les gens

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
L’art de faire briller les gens
Katy Pronovost (Photo : Courtoisie )

Le récent Gala des 36e prix Gémeaux a honoré la comédienne Maude Guérin, pour sa solide performance dans la série 5e rang. Elle remportait le prix du meilleur rôle féminin, dans une série dramatique.

Ce soir-là, une autre Latuquoise, Katy Pronovost, s’inscrivait, avec son équipe, dans la liste des gens récompensés par ce prestigieux gala de l’industrie. Mme Pronovost est productrice au contenu pour l’émission La Tour, diffusée à TVA, qui a remporté plusieurs prix, dont celui de la «meilleure émission ou série d’entrevues ou talk show». Rencontre avec cette fille d’équipe qui, dans l’ombre, voit à ce que le contenu de l’émission quotidienne soit lumineux.

D’abord destinée à une carrière en enseignement, Mme Pronovost choisit de s’orienter vers les études universitaires en communications, après quoi elle accède au magique univers des plateaux de tournage, derrière la caméra, d‘abord à Courir la pomme avec Annie Brocoli.

Lentement, Katy Pronovost gravit les échelons, comme coordonnatrice de production, recherchiste, avant de devenir productrice au contenu. Elle œuvre en télé depuis 17 ans.

Entre autres, sa carrière l’a amenée à contribuer aux contenus des émissions Michel Jasmin, Salut Bonjour pendant neuf ans, Les Échangistes, La Voix, Ça va bien aller et La Tour.

Comme productrice au contenu, elle veille à ce qu’on ait les bons invités, les bons sujets, les bonnes doses de divertissement et d’actualité, que l’animateur ait toutes les informations en main pour réaliser la meilleure émission possible. «C’est comme un gros casse-tête et tout mis ensemble, ça fait un beau résultat», résume-t-elle.

Elle insiste : «c’est d’abord un travail d’équipe». L’émission La Tour, compte sur des gens au contenu, des recherchistes, des scripteurs en plus de l’équipe technique, les réalisateurs, les monteurs les cameramen, les preneurs de son, les éclairagistes.

Et c’est comment de travailler avec des artistes dans le quotidien? «Ce sont des personnes comme les autres. Je leur parle vraiment comme je parle à tout le monde, je pense que c’est ce qu’ils apprécient aussi».

Il y a quelques années, l’émission jeunesse Les pieds dans la marge, à laquelle participait Mme Pronovost avait été nommée dans plusieurs catégories des Gémeaux, dont celle de la meilleure recherche, deux années consécutives.

«Les prix, on les a chaque soir, nuance-t-elle, les téléspectateurs sont au rendez-vous, on a une bonne réception des gens. C’est cliché de le dire, mais un texto d’un membre de ma famille ou d’une amie qui me dit : «bonne émission !», c’est ce qui fait le plus plaisir».

Un rythme effréné

Oeuvrer dans une équipe qui livre une émission quotidienne, quatre jours par semaine, impose un rythme effréné : «C’est beaucoup de travail, mais en télé, on devient une grande famille, on tisse des liens vraiment très serrés, on n’a pas l’impression de travailler autant qu’on le fait vraiment».

«Mon rêve n’a jamais été d’être devant la caméra et il y a des gens qui ne font pas nécessairement ce métier là pour être connus. Moi je voulais juste avoir un métier qui me passionne», dit celle qui, toute jeune, était pourtant déjà intriguée par le milieu de la télévision.

Le plateau qui l’a le plus impressionnée ? «C’est La Voix. On fait du direct, on a quatre minutes dans une pause pour se revirer de bord, il faut être là pour voir tout le travail derrière un aussi gros «variété». Quand on est en direct, il n’y a pas de faux pas possible. C’est magique de voir tout le monde qui fait son travail. Sur ce plateau j’ai eu la chance de côtoyer des gens dont c’était le rêve de faire carrière en musique et ce fut un immense privilège de les côtoyer».

Elle ne manque pas une occasion de revenir en Haute-Mauricie lors de ses congés.

«Ma famille est là. Tu ne sors pas La Tuque d’une fille (…) C’est une ville sécurisante, apaisante. J’ai eu une super belle jeunesse à La Tuque, je suis partie simplement parce que ma carrière m’a amenée ailleurs» conclut-elle.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mado Ouellet
Mado Ouellet
1 mois

Wow!!! Contente d’apprendre cette info à propos d’une de nos concitoyenne. À l’avenir ça va être comme si ont prenait part à la création de ces Super émissions. Bravo Kathy. Merci mr Scarpino de nous les faire connaître.