École forestière: Belinda Chilton boursière de Fondation pour l’alphabétisation

Par Redaction La Tuque
École forestière: Belinda Chilton boursière de Fondation pour l’alphabétisation
Sur la photo: André Huberdeau, président de la Fondation pour l’alphabétisation, Ian Lafrenière, député de Vachon – président de la commission spéciale sur l’exploitation sexuelle des mineurs – adjoint parlementaire de la ministre de la Sécurité publique – représentant du gouvernement du Québec, Jenny Trottier, enseignante et endosseur de Belinda, Belinda Chilton, la fille de Mme Chilton, Salomé Corbo, porte-parole de la Fondation pour l’alphabétisation, le fils de Mme Chilton, Mme Gilles Renaud, directeur de l’école forestière de La Tuque. (Photo : Courtoisie)

À l’occasion de la 9e édition de la soirée des bourses «Je ne lâche pas, je gagne!» de la Fondation pour l’alphabétisation et de la Fondation Desjardins, Belinda Chilton, finissante du programme de formation générale aux adultes de l’école forestière de la Tuque, s’est vue remettre une bourse de 1500$ soulignant sa persévérance et sa détermination.

Parmi les 201 candidatures reçues cette année, sept ont été retenues pour leur ambition de réussir. C’est donc avec fierté que Mme Chilton, accompagnée de ses deux enfants et du directeur de l’école forestière de la Tuque a reçu son prix à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Véritable modèle de ténacité, la lauréate inspire par son parcours déterminé qui prouve que lorsqu’on le veut, tout est possible.

Malgré toutes les embûches qu’elle a dû traverser pendant son parcours scolaire, Belinda Chilton n’a jamais perdu de vue son objectif, celui de terminer sa formation générale aux adultes. Aujourd’hui, elle souhaite poursuivre ses études à un niveau supérieur et œuvrer comme intervenante pour redonner à sa communauté.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des