La culture atikamekw au Camp Minogami

La culture atikamekw au Camp Minogami

Crédit photo : (Photo gracieuseté)

AUTOCHTONE. Dans le cadre des célébrations entourant la journée nationale des peuples autochtones, le camp Minogami dévoilait ce mardi 19 juin la carte Nitaskinan, qui vise à mettre en valeur les origines atikamekw.

Cet outil pédagogique est issu d’un partenariat entre le camp Minogami, le Conseil de la Nation Atikamekw et le réseau DIALOG. Il permettra à plusieurs générations futures de jeunes Québécois d’apprendre à connaître les histoires atikamekw reliées au territoire.

Installée sur un mur adjacent à un bâtiment principal de la cafétéria du camp, la carte sera visible pour tous les visiteurs ou campeurs du camp Minogami. Les jeunes qui partent en expédition de canot durant les séjours d’été pourront en apprendre davantage sur l’histoire atikamekw avec un livret de plus de 20 pages, expliquant les toponymes nehiromowin.

Le camp Minogami partage son histoire

Situé dans le secteur Saint-Gérard-des-Laurentides, à Shawinigan, le camp Minogami partage une partie de son histoire avec les ancêtres de ce territoire. Le camp se situe sur une terre atikamekw, le Nitaskinan.

La vie de camp en est beaucoup influencée, teintant ainsi les légendes, les chansons, le vocabulaire et les activités d’une touche de culture autocthone. Par soucis d’intégrité envers la culture autochtone ainsi que d’éducation et de sensibilisation des jeunes envers les échanges culturels et les réalités autochtones, le camp Minogami a développé différents partenariats d’échange afin de mettre en valeur la culture atikamekw,plus de modifier les traditions étant les plus ancrées au camp, s’assurant ainsi d’éviter toute confusion au niveau de l’interprétation.

Au cours d’expéditions et à travers diverses initiatives de la colonie de vacances, les campeurs seront mis en contact avec la culture atikamekw, et même directement avec les peuples autochtones. La carte du Nitaskinan se veut un pas de plus vers une collaboration et une mise en valeur de leur patrimoine.

Rappelons que le camp Minogami est le deuxième camp de la famille des Camps Odyssée, incluant le camp Trois-Saumons, le camp Bourg-Royal et le camp de la Baie-de-Beauport. Depuis 1963, sa mission est d’éduquer les jeunes de 7 à 19 ans à travers «l’expérience camp», proposant ainsi des activités traditionnelles de camp, allant du tir à l’arc à l’escalade et se spécialisant dans les expéditions de canot-camping. Loin des murs d’une classe, le camp Minogami se veut tout autant un établissement d’enseignement où tous ont la chance de se dépasser et de s’accomplir dans un climat de camaraderie.

Poster un Commentaire

avatar