Concert bénéfice pour l’orgue de l’église St-Zéphirin

Concert bénéfice pour l’orgue de l’église St-Zéphirin

Denis-Alain sera un des invités de ce concert

ORGUE. Un grand concert bénéfice sera présenté le vendredi 28 septembre en l’église Saint-Zéphirin au profit de la restauration de l’orgue de l’église.

La première partie du concert sera assumée par la chorale de la paroisse, sous la direction de Suzanne Brochu. «Elle nous accompagnera pour quelques pièces au violon», précise André Dompierre, membre du comité organisateur et de la chorale.

Pour la deuxième partie du concert, on entendra Denis Alain Dion à l’orgue. Suzanne Brochu l’accompagnera au violon pour présenter deux pièces. Denis Tremblay fera de même à la trompette pour trois pièces.

Denis Alain Dion avait présenté un concert l’an dernier pour la même cause.

Un écran géant, à l’avant, permettra de voir la chorale, les mouvements de l’organiste et des musiciens. «Les gens ont bien apprécié cette nouveauté qu’on avait apportée l’année dernière», poursuit André Dompierre. 400 personnes s’y étaient présentées. Cette année, on souhaite accueillir 500 personnes.

Les billets sont en vente pour auprès des membres de la chorale, de même qu’au secrétariat de l’église Saint-Zéphirin et au Complexe culturel Félix-Leclerc.

L’an dernier, avec les contributions volontaires, la soirée avait permis d’amasser plus de 11 000$.

Le dossier est toujours actif

Le dossier de la restauration de l’orgue de l’église Saint-Zéphirin est toujours à l’étude pour le volet 2 du programme de Restauration du patrimoine culturel à caractère religieux, du Conseil du patrimoine religieux. Si la demande de la fabrique est acceptée, le gouvernement du Québec pourrait offrir une aide financière représentant 70 % de la facture. Le reste doit être trouvé dans la communauté et les concerts bénéfice font partie des actions mises de l’avant. M. Dompierre nourrit beaucoup d’espoir : l’orgue de 55 ans n’a jamais été restauré. Sitôt ce travail exécuté, il retrouvait sa sonorité d’origine.

«Il y a eu différentes informations dans l’actualité quant à l’avenir de l’église. L’orgue n’est pas la première chose qui va être restaurée lorsqu’un bâtiment à des besoins soit sur sa structure ou ses parements extérieurs. Le projet suscite beaucoup d’intérêt au comité des orgues, c’est un instrument d’importance. Par contre, on attend que la situation se stabilise, tout ceci dans un contexte où les budgets sont quand même limités», explique Johanne Picard, chargée de projets au Conseil du patrimoine religieux.

Pour 2018-2019, et l’année suivante, le Conseil du patrimoine religieux profite d’une aide financière de 15M$, un montant à la hausse, si on le compare aux 10 à 12M$ des années précédentes. Une nouvelle qui est bien accueillie.

L’objectif est d’amasser de l’argent de la communauté dans le but de restaurer l’orgue de l’église qui en a grandement besoin. Selon André Dompierre, la restauration coûterait environ 425 000$.

La Fabrique a reçu deux propositions de restauration, mais le dossier n’a pas encore été analysé par le Conseil du patrimoine religieux.

Par ailleurs, l’église Saint-Zéphirin n’est pas admissible au volet 1, qui touche la rénovation d’édifices à caractère religieux (enveloppe du bâtiment) construits avant 1975.

La majorité des organistes qui viennent ici veulent revenir quand l’orgue sera restauré. Ils disent que c’est un orgue spécial qu’on a ici

André Dompierre

Poster un Commentaire

avatar