Carolane Côté et Sandra Girard redonnent à Jeunesse en santé

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Carolane Côté et Sandra Girard redonnent à Jeunesse en santé
Sandra Girard, Marcel Saint-Pierre, président de Jeunesse en santé et Carolanne Côté. (Photo : Michel Scarpino)

GÉNÉROSITÉ.  Deux conseillères indépendantes Tupperware de La Tuque, Carolane Côté et Sandra Girard, ont bénévolement mis sur pied une belle initiative dans le but d’amasser des fonds pour Jeunesse en santé, privé de son bonspiel annuel de curling, cette année.

De leur propre chef, ces deux jeunes mères de famille ont vendu des Tasses Éco Tupperware pour amasser de l’argent pour cet organisme local, allant chercher 425$ jusqu’à maintenant.

Elles ont visité le personnel éducatif, des écoles, des centres de la petite enfance pour proposer les tasses, vendues 12 $. 11$ allaient pour l’achat de la tasse et 1 $ à Jeunesse en santé.

Ayant elle-même un enfant qui doit recevoir des soins dans un centre hospitalier de la région de Trois-Rivières, Mme Côté a appris qu’elle pouvait obtenir de l’aide financière de Jeunesse en santé pour pouvoir assumer les frais de ses voyages.

Quelle belle occasion pour elle redonner à ceux qui lui sont venus en aide.

Parfaites pour les breuvages chauds ou froids, les tasses Éco Tupperware sont faites à partir de matières recyclées. «Tant qu’à offrir un produit, aussi bien montrer que l’environnement, c’est important», soulignent-elles. Outre le personnel des écoles et des CPE, elles se sont également rendues dans des entreprises où l’accueil a été excellent, malgré le contexte économique plus difficile lié à la COVID-19.

Mmes Girard et Côté ont aisément dépassé leur objectif de 300 tasses, avec 346 vendues, en deux semaines seulement. Puis, plusieurs personnes en ont aussi profité pour faire un don pour Jeunesse en santé.

Elles ont commencé leurs livraisons et souhaitent également rencontrer les chauffeurs d’autobus et les gens qui s’impliquent dans l’éducation auprès des enfants pour leur proposer leurs produits.

Est-ce qu’il a été difficile de convaincre tous ces gens d’acheter une tasse ? «Pas du tout», s’exclament d’emblée les deux femmes. Dès la première journée, elles estiment qu’elles avaient vendu une soixantaine de tasse, facilement.

«On ne fait aucun argent avec ça, on les vend uniquement le prix qu’on les paie», ajoute Sandra Girard.

Leur initiative servira aussi à mieux faire connaître l’importance de Jeunesse en santé pour la région de La Tuque. Elle-même, Carolanne Côté avoue qu’elle connaissait peu l’organisme avant d’avoir utilisé ses services : «Jusqu’à l’hospitalisation de mon fils, il y a quelques semaines, je ne savais pas que je pouvais avoir une aide financière pour l’hospitalisation à Trois-Rivières et pour mes déplacements. C’était plus facile, venant de nous, de montrer que Jeunesse en santé pouvait aider les jeunes parents dans des situations plus difficiles». Si vous désirez vous procurer une tasse, vous pouvez le leur faire savoir.

L’intervention de Sandra Girard et Carolanne Côté a vraiment touché le président de Jeunesse en santé, Marcel Saint-Pierre.

«Ça fait 12 ans que Jeunesse en santé est là. Nous, on ne sait pas qui on aide. Là, je viens d’apprendre qu’on a aidé Mme Côté. Et en plus, elle redonne. Ça me touche au cœur», a-t-il lancé.

Pour lui, il n’existe pas de meilleur exemple de ce que c’est que donner au suivant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires