Campagne du Gâteau : 91 905 mercis

Campagne du Gâteau : 91 905 mercis

La Campagne du Gâteau a connu un succès monstre cette année, dépassant de tout près de 8 000$ la marque de l’an dernier, amassant 91 905$.

Le téléradiothon, qui est présenté le premier dimanche de décembre depuis 1962, mobilise une centaine de bénévoles toute la journée.

Tout au long de la journée, le public s’est fait nombreux au Complexe culturel. La température en aura retenu quelques-uns à la maison, mais qu’à cela ne tienne : ça ne s’est pas ressenti sur le montant recueilli.

Si les gens se sont rendus un peu moins nombreux au Complexe culturel Félix-Leclerc, les téléphonistes auront été fort occupées en après-midi. Les artistes, jeunes et moins jeunes, ont livré d’excellentes prestations tout au long de la journée.

Les pompiers municipaux, par leur ralentissement routier et leurs initiatives, ont remis 6 600$. Parmi les dons reçus, on note un chèque de 11 000$ provenant de l’usine West Rock. Un don corporatif, en plus d’activités mises sur pied pour l’occasion, ont permis d’amasser ce montant.

Plusieurs écoles, entreprises, ont fait leur part en remettant des montants qui ont été fort appréciés des organisateurs. Les citoyens ont aussi senti le besoin d’appuyer leur centre de bénévolat comme en fait foi le montant recueilli.

En toute fin de campagne, l’équipe gagnante de tournoi de hockey a remis sa bourse, soit 500$, à la Campagne du Gâteau.

La campagne était présentée à la télévision communautaire, à la radio 97,1 ainsi que sur le web via YouTube. D’ailleurs, à la fin de la journée, la Campagne du Gâteau a eu 2 092 vues sur YouTube.

Fier de la population

Pour Alain Riendeau, trésorier et porte-parole du Centre de bénévolat, on ne peut faire autrement que d’être fier de la population locale, qui n’a jamais laissé tomber la Campagne du Gâteau.
« Les gens sont généreux, on voit des gens de toutes les couches de la société tant au niveau de l’âge que des classes sociales. Je vois même passer des gens parmi les bénéficiaires, des fois. Dans ce sens-là, il n’y a pas de petit don. Chaque don est important».
Il voit une occasion pour toute la population de visiter le Complexe culturel et d’assister à des spectacles de qualité, présentés par des artistes locaux tout au long de la journée.

C’est, pour lui, l’occasion pour toute la population de participer à un succès collectif.
«Les gens prennent conscience qu’il y a de la pauvreté autour de nous, que les gens acceptent de s’associer pour lutter contre cette pauvreté parce que c’est une réalité», mentionne-t-il.
Avec l’argent recueilli, le Centre de bénévolat pourra offrir des bons de nourriture tout au long de l’année et des bons de Noël également aux personnes dans le besoin. Un service de dépannage en meuble demeure aussi actif, tout comme le Colibri au féminin.
« Les gens ont l’impression que parce que le Vestiaire est fermé, on n’a plus de besoins. C’est tout le contraire. On consacre davantage nos interventions en sécurité alimentaire», ajoute Alain Riendeau. Le Vestiaire était la portion du Centre de bénévolat regroupant le plus grand nombre de bénévoles, sans toutefois accaparer la plus grande part du budget.
On sait que le Centre de bénévolat a nourri la grande concertation qui a mené à la création de la Centrale de sécurité alimentaire, qui fournit de l’aide alimentaire tout au long de l’année.

Beaucoup de bénévoles
Le fait que les bénévoles soient nombreux cause un «beau problème». «Chaque année, on doit refuser des bénévoles parce que les gens qui adoptent la Campagne du Gâteau et reviennent année après année. Des fois, je dis souvent à mon équipe rapprochée: si je ne vois pas votre nom dans la nécrologie, je me fie sur vous l’an prochain, blague M. Riendeau. C’est un contrat à vie. Année après année, les gens sont fidèles au poste».
Avec cet argent, le Centre de bénévolat pourra combler les besoins des gens de La Tuque au cours de la prochaine année, puisqu’il s’agit de la seule campagne de financement sur laquelle il compte.

Les animateurs : Claudia Martel, André Mercier, Michel Scarpino, Philippe Boulianne, Ann Armstrong et Michel Pronovost

Les Rodéos
Suite à un défi lancé pour des dons, Philippe Boulianne a chanté Twist and shout avec les Rodeos
Marie-Pier Mailhot
Carol-Ann Théberge
Les pompiers ont remis plus de 6 600$, résultat de leur ralentissement routier et de leurs initatives de la journée pour amasser des dons.
Les pompiers font une place aux jeunes. Le jeune Léo les a accompagnés pendant la journée
Michel Scarpino a respecté la tradition. Chaque année, Réjean Gaudreault apporte une bûche de Noël, rachetée par Michel au profit de la Campagne du Gâteau.
Le choeur des aînés
Le directeur de l’usine West Rock, Pierre Pacarar, a remis un chèque de 11 000$. Cela représente des initiatives des dirigeants et des employés de l’usine, mais aussi un don corporatif.
L’école de danse Suzie Hébert
Un panier cadeau attribué par la microbrasserie la Pécheresse a permis d’amasser 2000$
Le stage band de l’Harmonie de La Tuque.
Alain Riendeau avait mis sa cravate à prix pour amasser des dons. Il s’agissait d’une cravate peinte à la main par son épouse. De son côté, Réjean Gaudreault portait la cravate qu’il avait achetée il y a 30 ans, quand il présentait le budget de son ancienne municipalité de Haute-Mauricie. Les deux hommes se sont échangé leurs cravates, ce qui a rapporté une somme de 100$ dans les coffres de la Campagne.
Le Choeur des aînés

La députée Marie-Louise Tardif a remis un don totalisant 750$

L’aide des pompiers municipaux est indispensable.

Tord Boyau était dans une grande forme

René Bilodeau

La chorale de Carole Guérin

Les téléphonistes

Les responsables de la vente des pâtisseries, gâteaux et artisanat.

Brise du Nord
Ville de La Tuque a remis 4000$ résultat du tournoi de golf
L’Harmonie de La Tuque
Claudia Martel et son inconditionnel ami de toujours, la mascotte Tord-Boyau
Eva Grimard et Denis Vallée, qui préparent la nourriture pour les bénévoles
Michel Pronovost et André Mercier

La chorale de Carole Guérin

 

 

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Richard Lambert Recent comment authors
Richard Lambert
Invité
Richard Lambert

Bravo à tous. Ça bouge en ville, c’est bon signe.