Ça s’est passé à LaTuque

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Ça s’est passé à LaTuque

Mai 1992

Le drapeau de Dolbeau flottera-t-il au mât de l’hôtel de ville de La Tuque après les résultats obtenus par les représentants des 2 villes? La gagnante sera celle qui verra le plus grand nombre de citoyens inscrits à la compétition appelée «Défi Crown-Vie Participation».

En 1992, les 10, 11, et 12 juillet,était présentée  la 10e la Descente des Tripes.

Ce sera la 35e revue annuelle des Cadets de l’air. La revue sera effectuée par le Major J.P. Daniel Audy, un Latuquois d’origine.

Le comité de la fusion prévoit un référendum à l’automne.

L’affaire Régent Ouellet connaît son aboutissement. Il remet sa démission moyennant une compensation de 50 000$.

Une nouvelle entreprise voit le jour avec l’implantation de «Passeport Aventure». Michel Garceau axe cette dernière vers le tourisme et le développement économique.

Le ministre Yvon Picotte ne retient pas la région de La Tuque dans son plan de relance pour les villes mono-industrielles.

Autonobus connaît une excellente année. De 3 200 passagers on est passé à 5 462. Pierre Doucet en est le président.

Richard Lauzier devient président du Club Optimiste.

Transport Papineau devient partenaire de J.P. Dumont.

Jean Coutu mérite la première position lors du Gala Mérite PME.

Les Optimistes lancent le 20e Festival de Chasse.

Louise Pelletier, gérante du secteur La Tuque d’Hydro-Québec, autorise l’organisation de «Portes ouvertes» à la centrale de La Tuque.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des