Ça s’est passé à La Tuque

Société historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice
Ça s’est passé à La Tuque

Septembre 1993

Gilles Mongrain quitte la vie politique après 8 ans à titre de conseiller.

À la 60e classique internationale de canots, Serge Corbin et Salomon Carrier sont roi et maître. Une deuxième place pour Jean Ricard et une 37e place pour Greffard et Gagné.

Une trentaine d’embarcations remonteront la rivière St-Maurice de Grand-Mère à La Tuque.

Les ateliers d’usinage Denys Duchesne ouvrent leurs portes officiellement.

Inauguration de la résidence « Au petit bonheur », propriété de Manon Charest et André Lortie.

Gaston Fortin et Réjean Boudreault seront candidats à la mairie de La Tuque.

Gilles Arcand de chez IGA sollicitera un poste de conseiller à La Tuque.

La nouvelle scierie située sur le site Vallières voit sa construction débuter sous le nom de Produits Forestiers La Tuque (PFCP). Un investissement de 7 millions et création de 40 emplois.

Place à la télé radiologie au Centre Hospitalier St-Joseph.

Décès accidentel de Guy Brassard, homme bien connu dans les médias latuquois et trifluviens.

Les auxiliaires bénévoles se donnent un nouveau comité formé de Lise Fullum, Lucie Parsons, Françoise Ferron, présidente, Dorès Bouchard, Alida Fortin, Cécile Tourigny et Ronald Fortin.

Le CDHM organise un sommet touristique qui regroupera tous les organismes œuvrant sous cette bannière. Paul Périgny en sera le président.

Le Conseil provisoire de La Tuque se réunit pour la première fois.

Guy Lemieux devient directeur général de l’hôpital.

M. et Mme Paul-Émile Gauthier célèbrent leurs 50 années de mariage de même que  Rolande et Berchmans Métivier.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des