Ça s’est passé à La Tuque

Société historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice
Ça s’est passé à La Tuque

Avril 1992 

La Banque TD ferme ses portes. Depuis 34 ans à La Tuque, elle comptait 700 clients avec 900 comptes bancaires.

Carmen Côté accède à la présidence du CDHM. C’est la première femme à occuper cette fonction. Elle succède à Guy Lamarre

Les Pirouettes présentent leur spectacle sous le thème «D’hier à aujourd’hui» devant 1 900 spectateurs.

Le conseil d’administration du CDHM passe de 11 membres à 7

Télébec modernise son réseau au Lac-Édouard et investit plus de 500 000$.

Le Club Rotary remet 6 000 $ à des organismes de la région.

Un nouveau columbarium est en service à la maison funéraire Perreault et fils. Le nouveau propriétaire est Pierre Caron.

Le marché d’alimentation Provigo devient Héritage.

Le psychologue Camil Bouchard parle de son rapport sur les jeunes Québécois d’aujourd’hui.

La route 25 de La Tuque à Parent est priorisée par le mini-sommet économique.

Le mini-salon de l’AFEAS St-Zéphirin attire plus de 1 000 personnes à leurs nombreux kiosques.

Le directeur général de ville de La Tuque, Régent Ouellet est suspendu.

Mai 1992

Un incendie ravage l’immeuble de Claude Simard qui logeait 34 locataires. Une perte évaluée à 700 000$.

Le CLSC de La Tuque ouvre un sous-centre au Lac-Édouard.

Le directeur de l’usine PFCP, Jean-René Martel se fait apaisant et rassurant quant à l’avenir des employés suite aux concessions faites par ces derniers à la demande des patrons.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des