Ça s’est passé à La Tuque

Société historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice
Ça s’est passé à La Tuque

Juillet 1991

Le syndicat des postiers est contre le regroupement probable des opérations postales.

Le président du festival de pétanque André Leperderel se déclare très satisfait avec une participation de 1 800 pétanqueurs.

Août 1991

Alain Paquet devient le nouvel entraîneur-chef des Loups de La Tuque.

Le maire André Duchesneau quitte l’hôtel de ville pour se consacrer à plein temps à ses fonctions de directeur de Champagnat.

Spectaculaire vol d’armes chez Gauvin Sport sur la rue Bostonnais pour un montant de 10 000$.

Claude Desmarais, président des «Papiers La Tuque», annonce la fin de cette aventure. Cette décision fait suite au verdict négatif présenté par la firme H.A.Simmons ltée.

L’Écho de La Tuque lance une campagne pour l’achat local sous le nom «l’effet Boomerang» avec la participation de 12 commerçants.

Septembre 1991

Kruger s’entend avec les employés de la scierie de Parent, mais plusieurs questions restent en suspens.

Le conseil municipal de La Tuque décide de DOUBLER les tarifs pour l’utilisation du ski et du colisée pour les non-résidents.

Ville de La Tuque investit 150 000$ au chalet de ski et au Colisée.

La ligue de baseball senior connaît un succès inespéré.

Le championnat Motocross remporte tout un succès.

Réjeanne Mercure de la Haute-Mauricie gagne 240 000$ à la Loto Québec.

Claude Gagnon devient président du Club Optimiste.

Octobre 1991 

La région du Lac-Édouard est prise d’assaut par Ressources CRISTOBAL Inc., car le potentiel minier de nickel-cuivre semble encore potable.

La surabondance de visiteurs à la base Plein Air du Lac-Édouard pose un problème tel que l’on songe à agrandir.

Le Festival de Chasse ramène sa programmation à 4 jours.

200 contraventions d’une valeur de 25 000$ disparaissent de l’hôtel de ville de La Tuque.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des