Ça s’est passé à La Tuque

Société historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice
Ça s’est passé à La Tuque

Juin 1991

L’école de Parent sera reconstruite au coût de 1 379 417$.

L’usine PFCP est à vendre.

Hydro-Québec abandonne le projet d’une centrale à Rapide Manigance.

Mario Morand du CLSC et André Duchesneau maire de La Tuque ne sont pas sur la même longueur d’onde quant à l’avenir du Foyer Méritas.

Crête et Fils de Parent reçoit une offre d’achat.

L’ex-entraîneur des Loups et directeur de la banque Toronto Dominion, Thomas Moore quitte La Tuque pour Trois-Rivières.

La descente des tripes attire 15 000 personnes sur la plage, mais aussi beaucoup de monde sur les radeaux.

Loto-Québec fait 2 heureux gagnants. Jacques Bérubé de Clova reçoit 100 000$ et Jacqueline Arbour, 50 000$ à la mini-loto.

Pierre Mathieu devient directeur général de l’hôpital St-Joseph.

L’Hebdomadaire local « L’Écho de La Tuque» reçoit un honneur bien mérité. Le directeur Michel Lavoie revient avec deux prix d’excellence.

L’église St-Zéphirin vit un autre moment historique. L’ancienne croix est remplacée par une nouvelle croix de même hauteur soit 20 pieds. C’est une grue qui a déposé la croix sur le clocher.

Le conseiller municipal Roger Charest reçoit une plaque par l’Office des Personnes atteintes de légère déficience intellectuelle pour l’embauche de 3 de ces personnes depuis 6 ans.

Le conseil municipal de Haute-Mauricie achète son réseau d’éclairage public pour 86 000$.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des