Ça s’est passé à La Tuque

Société historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice
Ça s’est passé à La Tuque

Octobre 1990

René Cliche sera le président du 18e Festival de chasse.

Green Peace frappe à La Tuque par un coup d’éclat chez PFCP (aujourd’hui West Rock). On a installé une barricade vissée aux rails de chemin de fer ce qui a bloqué l’entrée et les sorties de chlore. Deux membres de Green Peace, Isabelle Gilbert, Stéphane Gingras étaient à l’intérieur de la boîte de métal alors qu’Éric Houle était menotté à la boîte de métal.

Francis Guébenne et son comité de 11 citoyens demandent la destitution du conseil municipal de La Bostonnais.

Le CDHM et le MSC dévoilent les gagnants du concours de photographies pour le tourisme. 1er prix : Céline Noreau, 2e prix Jeanne d’Arc Guay et le 3e prix Stéphane Chagnon.

La CSHSM remettra à chacun des parents ayant un ou des enfants au primaire ou au secondaire un document les renseignant sur le contenu de chacun des programmes inscrits à l’horaire de son ou ses enfants. Les auteurs de ces documents pédagogiques sont la conseillère pédagogique Lise Gélinas en français et Raoul Maillet chargé de projets.

Le litige des loisirs latuquois concernant la tarification est maintenant réglé avec les municipalités environnantes.

Le CLSC du Haut-St-Maurice et le Foyer Méritas ont un nouveau directeur général en la personne de Mario Morand. Ce poste était occupé par intérim par Gilles Duchesne.

Le réaménagement des berges au lac St-Louis est complété à 95%.

L’Essor Féminin reçoit à titre de conférencier Claude Poirier, journaliste, pour lancer sa 27e saison.

Le conseil municipal de La Bostonnais fait volte-face dans le dossier du parc régional.

La Ville de La Tuque accepte de rencontrer la Haute-Mauricie pour discuter de fusion.

Source : Société historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des