Ça s’est passé à La Tuque

Société historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice
Ça s’est passé à La Tuque
(Photo : Michel Scarpino)

Mars 1999

Le rassemblement culturel tenu sous le signe de la solidarité et d’une force collective à l’Agora de Champagnat a été programmé par Jacques Fortin et la coordination et l’animation a été confiée à Raoul Maillet.

Le Festival de pétanque présentera 43 tournois sur 9 jours au lieu de 25 pour mieux se préparer aux championnats féminins du monde en 2002.

Au Lac-Édouard la troupe de théâtre « Les Bons Vivants » présentera sa 2e saison avec les 2 pièces de théâtre: « Surprise, Surprise » de Michel Tremblay et « Faut dénouer » de Bertrand Leblanc.

Au même moment à La Tuque, la troupe des 4 comédiennes est en pratique sous la direction de Gilberte Mador. Le titre de la pièce sera: « Relaxe Max, relaxe » de l’auteur Yvon Brochu.

Six chorales uniront leur voix à l’église St-Zéphirin pour souligner, lors d’un concert, les 30 ans de la Chorale Brise du Nord.

Parent perd son Festival de Quad alors qu’il reviendra à La Tuque en l’an 2000. Le maire de Parent, Louis Villemure est très déçu, mais comprend très bien les raisons invoquées par la Fédération québécoise des clubs de Quad.

La campagne du scanner atteint son objectif. Guy Loiselle et Gaston Bolduc annoncent lors du spectacle que le 250 000$ est atteint. À cette occasion, les Atikamekws participent au spectacle et assurent qu’ils seront de plus en plus présents culturellement si on le leur demande.

Ville de La Tuque achète 2 nouvelles ambulances aux coûts de 165 000,00 $.

Le CLD n’aura pas de directeur général. C’est Daniel Prince qui fera l’administration régulière pour les 6 prochains mois.

Les bureaux de l’Assurance-chômage déménagent au Carrefour La Tuque.

Spectacle pour remercier la population de sa générosité pour l’achat d’un scanner (250 000$).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires