Ça s’est passé à La Tuque

Société historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice
Ça s’est passé à La Tuque

Juin 1997

Wemotaci doit être évacué à cause d’un feu de forêt de 7 500 hectares.

Louise Pelletier qui était directrice de production du secteur des Cascades devient directrice régionale chez Hydro-Québec.

Cartons St-Laurent fait figure de proue en santé et sécurité au travail et système de commandes à distance.

Le Festi-Famille et la Fête Nationale en mettront plein la vue à la population.

Les Habitations populaires Desjardins prennent les rênes du Village Pâle.

Pour renforcer le sentiment d’appartenance des élèves, la direction du Pavillon Central et le comité des parents optent pour une nouvelle identification graphique conçue par Mireille Issa, professeure en arts.

Les étudiants de l’Harmonie de Champagnat quittent La Tuque pour un échange culturel avec Sablé-sur-Sarthe, en France. Ils sont 43 étudiants et 6 adultes accompagnateurs.

Les élèves de 6e année de l’école Jacques-Buteux tiennent leur gala et leur bal de fin d’année. La directrice est Louise Matte Leclerc. Les 2 personnalités de l’année sont: Pascale Boutin et Gabrielle Larouche.

Deux entrepreneurs redonnent vie au domaine McCormick. Il s’agit de Mario Cossette et de Marc Villemure.

Plus de 38 000 heures de bénévolat ont été accomplies en un an au Carrefour d’Action Communautaire du Haut St-Maurice (CACHSM).

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des