Le Club LÉO voit le jour à La Tuque

Le Club LÉO voit le jour à La Tuque

Dans l’ordre habituel, on voit Sylvie Gauthier, André Faucher, Huguette Bolduc, Jocelyn Hamel, Coralie Bérubé, Nadine Abboud animatrice de vie culturelle et engagement communautaire à l’école Champagnat, Marilou Clément, William Matton, Simon Vaugeois, Ritane Duchesneau, Annie-Pier Poirier, Karine Brochu, Jasmyne Hébert, Francine Bordeleau, Samuel Trudel, Renée-Claude Girard, René Larouche et Cassandra Labarre.

Crédit photo : Michel Scarpino

BÉNÉVOLAT. Parraîné par le club Lions de La Tuque, une section locale du club LÉO a vu le jour, tout récemment au cours d’une cérémonie officielle d’intronisation.

Basé à l’école secondaire Champagnat, le club a été instauré pour huit jeunes de 12 à 18 ans : ils en sont les membres fondateurs. Le groupe a commencé ses activités en septembre dernier. Il s’agit du deuxième club de ce genre à être mis sur pied dans la province.

Ils iront y chercher trois compétences fondamentales, le leadership, vivre des expériences et profiter des occasions pour relever des défis.  Selon le club Lions de La Tuque, les outils dont les jeunes ont besoin pour commencer à faire du bénévolat dans leur communauté seront mis à leur disponibilité.  Ils seront épaulés par des Lions adultes qui pourront les guider et les conseiller.

Coralie Bérubé (directrice), Marilou Clément (trésorière), Jasmyne Hébert (directrice), Cassandra Labarre, William Matton (vice-président), Annie-Pier Poirier (secrétaire), Samuel Trudel et Simon Vaugeois (président), forment le club LÉO. Huguette Bolduc sera leur personne ressource chez les Lions.

Les Lions de La Tuque ont effectué des présentations dans les écoles primaires ainsi qu’à l’école Champagnat pour valider l’intérêt des jeunes pour la mise sur pied de cette cellule jeunesse des Lions.

Le président Lions, André Faucher, a souligné l’intérêt des jeunes, de même que leur motivation. «Lors de la Guignolée, ils ont confectionné des galettes pour remettre aux gens, ils vont aussi choisir eux-mêmes des projets dans lesquels ils souhaitent s’impliquer. C’est leur projet. Actuellement, ils participent à des activités des Lions, mais ils pourront mettre sur pied leurs propres projets», indique M. Faucher.

On espérant recruter cinq jeunes, c’est donc avec une belle surprise que ces huit jeunes ont été accueillis. «Les jeunes sont toujours accompagné d’au moins deux adultes du Club Lions lors de leurs activités», a précisé le président.

La première activité à laquelle ils ont pris part est le bingo qu’animent les Lions au Centre de santé. Ils sont libres de participer selon leurs disponibilités.

On peut s’attendre à ce que les yeux d’autres Clubs Lions soient tournés sur le projet latuquois, puisque le club de La Tuque fait figure de proue.

Des jeunes impliqués

Les huit jeunes membres LÉO ne se sont pas fait tirer l’oreille pour devenir membres du club. Tous avaient déjà un attrait pour le bénévolat. «Je trouvais intéressants les projets qu’ils faisaient et j’ai toujours aimé aider les gens», pense Coralie Bérubé.

Ils sont tous enthousiastes face au mandat qui les attend.

Tous ont déjà accompli du bénévolat dans leurs écoles, aux cadets de l’air, à la Maison de jeunes, à l’équipe de ski, ou auprès de leurs proches. Chacun d’eux arbore déjà une belle feuille de route en matière de bénévolat, dans des domaines variés d’activités.

On souhaite que d’autres jeunes puissent se joindre aux membres LÉO.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar