Cinq nouveaux immortels au Temple de la renommée sportive de la Mauricie

Cinq nouveaux immortels au Temple de la renommée sportive de la Mauricie

Glenn Hoag de La Tuque.

Crédit photo : (Photo gracieuseté)

INTRONISATION. C’est le 13 octobre prochain que René Marcil, président du Temple de la renommée sportive de la Mauricie (TRSM), procédera à l’intronisation de cinq nouveaux membres en direct du Club de golf de Ste-Flore. Diane Béchard (Cap-de-la-Madeleine), Glenn Hoag (La Tuque),  Carole Massicotte (Ste-Geneviève de Batiscan), André Ricard (Trois-Rivières) et Claude St-Jean (Grand-Mère) sont les heureux élus.

La cérémonie d’intronisation s’effectuera devant parents et amis, ainsi que de nombreux membres actuels du «Temple de la renommée», le tout sous la présidence d’honneur de Jean-Guy Talbot, ancien joueur des Canadiens de Montréal.

«La Mauricie compte de nombreuses personnes qui ont fait leur marque sur la scène québécoise, voire internationale. C’est un plaisir et un devoir pour le Temple de la renommée de les faire découvrir», a commenté M. Marcil.

Voici les candidats qui ont retenu l’attention des membres du jury de sélection, avec un bref résumé de leur accomplissement et carrière :

Glenn Hoag | Né à La Tuque, monsieur Hoag a gravi tous les échelons pour se retrouver membre de l’Équipe nationale de volleyball et a participé à ses premiers Jeux olympiques en 1984, à Los Angeles. Aux derniers Jeux olympiques de Rio, en 2016, il s’est particulièrement fait remarquer en dirigeant l’Équipe Canada vers une 5e position. Aujourd’hui, il poursuit sa passion et sa carrière en dirigeant l’équipe masculine de l’Arkas Sport Club, en Turquie.

Claude St-Jean | Natif de Grand-Mère, M. St-Jean a débuté sa carrière d’entraîneur de natation avec le Club de natation de Shawinigan dès 1971. Il a poursuivi sa carrière avec les clubs de Montmagny et de Frédéricton avant de joindre le Club Aquatique de Montréal en 1996. Il fut nommé à trois reprises entraîneur par excellence par Natation Canada et fut coiffé de ce titre 12 fois par la Fédération québécoise. La majorité des athlètes olympiques de natation du Québec ont su profiter de sa vaste expérience.

Diane Béchard | Résidente de Bécancour, madame Béchard s’est impliquée à titre de juge et administratrice au sein de la Fédération de boxe olympique du Québec. Elle a obtenu son statut de juge international en 1999 et a assumé la présidence de la Fédération québécoise de 2012 à 2018.

André Ricard | Ce dernier vu le jour à Trois-Rivières en octobre 1952 et nous a quitté le 16 mai 2017 après avoir œuvré plus de 52 ans sein du hockey dans la région. Il a présidé les destinées de Hockey Mauricie de 1998 à 2017. En 1999, il fut nommé bénévole de l’année au Gala de Sports Québec et en 2010, Hockey Canada a reconnu l’excellence de son implication en lui attribuant le «Prix du bénévole exceptionnel». Voilà une carrière inspirante pour tout bénévole du hockey mineur de la région et du Québec.

Carole Massicotte | Résidente de Sainte-Geneviève de Batiscan, madame Massicotte a œuvré pendant 40 ans au sein de la Fédération québécoise de gymnastique et de Gymnastique Canada à titre de juge et officielle. En 1998, elle adopta la Mauricie et poursuivit son implication de formatrice. Aux Jeux olympiques de Montréal, en 1976, elle a affiché le premier «10» à la poutre lors de la performance de Nadia Comaneci à titre de technicienne de juge-arbitre… une expérience inoubliable.

Les cinq nouveaux membres constitueront les 136e, 137e, 138e, 139e et 140e personnes à intégrer le Temple de la renommée sportive de la Mauricie.

Pour assister à cette soirée, il suffit de réserver auprès de monsieur Marcil  via le 819-698-4019 ou par courriel au renemarcil@yahoo.ca. Un coût de 20$ par personne est exigé pour le brunch. (JC)

Poster un Commentaire

avatar