Balisage : La Tuque injectera 5 000 $ dans une entente régionale

Balisage : La Tuque injectera 5 000 $ dans une entente régionale

Crédit photo : Michel Scarpino

BALISAGE.  Le conseil municipal de La Tuque injectera un montant de 5 000 $ dans une entente régionale concernant le balisage de la rivière St-Maurice.

À l’origine, La Tuque ne devait plus injecter d’argent dans un tel projet, mais le maire, Pierre-David Tremblay, a confié le faire dans un esprit de concertation régionale.

Selon l’entente intervenue, le balisage de la rivière prendra fin au Rapide-Manigance, près de Matawin. Des petites haltes sont prévues de Matawin à La Tuque.

Cela, parce que le conseil municipal estime que la marina ne répond pas en termes de service aux plaisanciers.

L’argent, qualifié de symbolique par le maire, a été puisé via le Fonds de développement des territoires et ne proviendra donc pas des taxes des contribuables. «On va y aller une année à la fois avec un budget très restreint», avertit le maire Tremblay.

«On ne devait pas reconduire d’entente sur trois ou cinq ans. On ne pouvait pas reconduire une entente d’au-delà de 239 000 $, tant pour la marina que pour le balisage de la rivière Saint-Maurice. Compte tenu du fait qu’on est toujours actif dans un projet de développement de la rivière, on aura besoin des municipalités en bas. Sur le plan régional, on veut conserver nos liens avec la ville de Shawinigan et la MRC de Mékinac», a expliqué le maire.

Selon ce dernier, lorsque La Tuque sera en mesure d’offrir de meilleurs services aux utilisateurs de bateaux, il sera alors possible de prolonger le balisage jusqu’en Haute-Mauricie.

«On va laisser la porte ouverte à un projet plus vaste (…) au fil des mois, j’ai eu des discussions avec le maire Angers de Shawinigan et le préfet Thompson de la MRC de Mékinac et on a convenu d’une formule (…) On s’est dit : on va y aller à la pièce, un an», a-t-il laissé entendre.

«Tantôt, on aura une étude plus complète et à ce moment, on déposera un projet au niveau du Fonds d’aide au rayonnement des régions (FARR), où on pourra obtenir davantage d’argent pour concrétiser notre offre d’hébergement à nous», a-t-il conclu.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Doris LongGuy Tremblay Recent comment authors
Guy Tremblay
Invité
Guy Tremblay

Vente d’un terrain au parc des érables pour payer le balisage de $5000.00, l’an prochain, le balisage jusqu’à la Bostonnais combien de terrains seront vendus pour ce projet ?????????? et surtout la vente de terrain sans SOUMISSION PUBLIQUE….

Doris Long
Invité
Doris Long

Combien de pontons viennent accoster au quai du parc des Chutes en été? On m’a dit qu’il y en avait très peu. On y investit de belles sommes d’argent annuellement, mais nous n’avons aucune conscience patrimoniale. Le patrimoine à La Tuque, ça n’existe pas. Ville de La Tuque n’investira pas un sou dans le seul bâtiment patrimonial qui se tient encore debout, soit l’église St-Zéphirin! C’est d’une telle tristesse…