Un partenariat pour plus de sécurité à Opitciwan

Un partenariat pour plus de sécurité à Opitciwan
Le groupe traditionaliste de la communauté Atikamekw d'Opitciwan accompagnait le chef, Jean-Claude Mequish, et l'équipe d'Airmedic pour une cérémonie traditionnelle pour annoncer la construction d'un héliport dans la communauté. Le site s'appellera Maskwa (se prononce Masko) qui veut dire ours, un symbole de persévérance et de force. (Photo : (Courtoisie Airmedic))

OPITCIWAN.  La communauté d’Opitciwan et Airmédic ont collaboré afin de permettre une desserte plus efficace pour le transport médical héliporté avec la construction d’un héliport qui a récemment été inauguré sous le nom de l’hélisite d’Opitciwan Masko.

Plusieurs transports médicaux héliportés ont été effectués dans la communauté en 2022. Le nombre d’interventions est en croissance depuis les dernières années dans les communautés et l’hélisite permet des opérations sécuritaires et efficaces tant de jour que de nuit.

Le travail d’Airmedic s’inscrit dans une volonté à travailler conjointement dans une approche de réconciliation, de respect mutuel et d’harmonie avec la communauté d’Opitciwan. Le site, nommé Masko en l’honneur de l’ours, a été octroyé suivant une cérémonie traditionnelle l’an dernier à pareille date.  L’inauguration se voudra un rappel de l’importance accordée à la bienveillance, la force et la protection que représente l’ours pour la communauté.

Jean-Claude Mequish, Chef d’Opitciwan souligne « l’importance de considérer les valeurs de la communauté dans une perspective de respect du passé, du présent et du futur. C’est pour cette raison qu’il est important que l’hélisite soit représentatif de la culture et que l’emblème de l’ours prend toute sa signification. »

Des barrières culturelles et linguistiques importantes existent entre les intervenants préhospitaliers et les usagers désirant recevoir des services mieux adaptés à leurs réalités. Le développement et la consolidation de partenariats et de collaborations avec les communautés des Premières Nations sont essentiels pour assurer des services préhospitaliers d’urgence rapidement disponibles et accessibles.

« Nous avons bâti de solides liens avec les communautés autochtones depuis les 10 dernières années et nos relations se sont solidifiées avec la mise sur pied de notre comité de sécurisation culturelle. Nous souhaitons, par l’inauguration de l’hélisite d’Opitciwan, améliorer notre service auprès de la communauté et continuer à travailler conjointement avec le conseil de bande pour offrir un service respectueux des valeurs culturelles de la communauté atikamekw », affirme Sophie Larochelle, Cheffe de direction d’Airmedic.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires