Travaux sur le chemin d’accès à Rapide-Blanc

Rédaction La Tuque

Travaux sur le chemin d’accès à Rapide-Blanc
La centrale Rapide-Blanc d'Hydro-Québec (Photo : Michel Scarpino)

De la fin septembre à la fin novembre 2021, Hydro-Québec effectuera une partie des travaux de sécurisation de la paroi rocheuse longeant le chemin d’accès à l’aménagement de Rapide-Blanc.

En conséquence, pendant cette période, la circulation entre les km 46 et 47 (secteur à proximité du pont menant au village et au chemin des 9 miles) se fera en alternance. D’autres travaux de ce genre seront réalisés dans les prochaines années après la réhabilitation de la centrale.

«Notre priorité sera toujours la sécurité des usagers et des travailleurs et nous veillerons à limiter le plus possible les impacts sur la circulation. La gestion sécuritaire de la circulation sera assurée par des signaleurs pendant les heures de travail et par des feux de signalisation le reste du temps», indique Hydro-Québec

Les travaux se poursuivent

Les travaux se poursuivront tout l’automne sans interruption sur le chantier. 

Hydro-Québec faisait savoir que la mise en service de l’une des sections du nouveau poste de distribution en rive droite près de la rampe de mise à l’eau en amont a eu lieu le 3 septembre dernier. La mise en service de la seconde section est à venir.

«Les employés affectés à la maintenance et à l’entretien de la centrale s’installent graduellement depuis le 30 août dans le nouveau bâtiment d’ateliers et de bureaux. Les entrepreneurs pourront récupérer les espaces laissés vacants pour commencer les travaux sur les systèmes auxiliaires», indique la société d’État .  

Travaux en cours et prévus cet automne 

Des travaux dans le système de drainage de la centrale ont commencé. 

«D’octobre à novembre, on effectuera des travaux de préparation en plongée en vue de l’installation des batardeaux amont et aval pour le remplacement du prochain groupe en 2022. Les batardeaux servent à détourner et à contenir les eaux d’un cours d’eau pendant des travaux et à sécuriser la zone de travail»,  fait savoir Hydro-Québec. 

On effectue également la réhabilitation des systèmes électriques, mécaniques, de commande et d’architecture.

«Les travaux de réhabilitation de la prise d’eau et des aspirateurs et d’autres travaux connexes sont en cours sur le groupe 6 par le Groupe LAR inc. 

Le remplacement des groupes turbine-alternateur est en progression. Le démantèlement du groupe 6 est complété. Les équipes de Voith travaillent au remontage. À surveiller dans les prochaines semaines : l’arrivée de la nouvelle roue du groupe turbine-alternateur», complète Hydro-Québec. 

La prudence est de mise sur place, puisque le nombre de travailleurs présents et de véhicules en mouvement demeure élevé, et ce, tant à l’intérieur du périmètre sécurisé de l’aménagement de Rapide-Blanc, qu’au village et sur les routes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires