Travaux sur le boulevard Ducharme : encore quelques jours de patience

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Travaux sur le boulevard Ducharme : encore quelques jours de patience
Les travaux sur le boulevard Ducharme devraient se poursuivre jusqu'au 24 septembre. (Photo : Michel Scarpino)

Les travaux sur le boulevard Ducharme se déroulent bien, mais l’échéancier sera retardé de quelques jours.

Au lieu du 16 septembre, c’est lors de la fin de semaine du 25 septembre, qu’on pourra rouler sur le nouveau boulevard tout neuf, si la météo collabore. Le pavage aura lieu du 22 au 24 septembre.

« Le retard est provoqué par nous. Il y a une « surexcavation » de 250 voyages de camion, il y a des endroits où il fallait creuser deux pieds et demi, mais d’autres où on a dû creuser plus que ça. Il y a des endroits où il a fallu changer la clé qui permet d’ouvrir et fermer l’eau. On a fait des travaux sur la ligne d’égout. On a enlevé de la terre qui ne pouvait pas recevoir les travaux qu’on fait actuellement, alors il y a des endroits où on a creusé beaucoup plus que deux pieds et demi ».

Plus de 500 voyages de terre ont été envoyés au Centre municipal de ski pour faire du remplissage, ce qui, aux dires du maire Tremblay, va diminuer les coûts d’enneigement artificiel en hiver.

Tous les puisards (23) ont été changés. « Ça permet de les rendre plus fonctionnels et on a changé le degré (sur le boulevard) pour que l’eau s’écoule mieux dans les égouts pluviaux », ajoute le maire. Un résident du boulevard qui vivait des problèmes lors de fortes pluies pourra mieux respirer en sachant que cette problématique sera réglée. « On a mis une conduite qui va nous permettre de descendre de l’eau brute au Club de golf et curling ». On en a profité pour élargir certaines entrées charretières à la demande de citoyens et des entrées d’eau ont été réparées. Il y avait des racines dans certaines conduites d’eau.

La circulation s’est bien déroulée, estime le maire. « Un gros merci aux citoyens et aux citoyennes de Ville de La Tuque, je pense que les gens ont été patients et ont fait preuve de beaucoup de courtoisie. C’est sûr que ça amène de petits retards pour les gens, mais ce n’est pas dramatique », ajoute M. Tremblay.

L’objectif est la durabilité du boulevard Ducharme. Pierre-David Tremblay a indiqué que l’enveloppe budgétaire prévue pour les travaux n’a pas augmenté : « Le budget initial, on l’avait dit au contracteur, il n’y a pas de cachette, c’était 1,1M$, mais nous, on avait une enveloppe de 1,5M$. Il n’y a pas de coûts supplémentaires ».

« Je pense que l’équipe municipale mérite un bon coup de chapeau, parce que, normalement, dans ces travaux-là, on voit tout le temps des dépassements de coûts, des problèmes. Je pense qu’on avait bien anticipé les travaux à faire. On a voulu se payer un peu plus de luxe, parce qu’on avait le budget pour le faire », conclut-il.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Keith Gorham
Keith Gorham
12 jours

C’est quoi ça,et pourquoi …: « On a mis une conduite qui va nous permettre de descendre de l’eau brute au Club de golf et curling ».

Ville de La Tuque
Ville de La Tuque
11 jours
Répondre à  Keith Gorham

Bonjour M. Gorham,

Vous soulevez un bon point. Actuellement, le Club de golf et curling de La Tuque utilise de l’eau potable pour arroser le terrain de golf. L’objectif de cette action est de pouvoir prochainement leur fournir la possibilité d’entretenir leur terrain de golf avec de l’eau brute, donc de l’eau non traitée. Cela permettra à notre municipalité de faire des économies d’eau potable importantes avec l’objectif d’atteindre les cibles fixées par le gouvernement dans le cadre de la Stratégie d’économie d’eau potable du Québec. Nous avons l’obligation comme municipalité de poser des gestes concrets pour diminuer de beaucoup la quantité d’eau potable consommée par jour par nos citoyens, nos entreprises, nos industries et nos institutions. Nous avons profité de la réfection du boulevard Ducharme pour installer une partie de cette nouvelle conduite d’eau brute.