Québec alloue 323 000$ à la Place d’affaires Desjardins Nikanik de Wemotaci

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Québec alloue 323 000$ à la Place d’affaires Desjardins Nikanik de Wemotaci

ÉCONOMIE. La Place d’affaires Desjardins Nikanik bénéficie d’une aide financière supplémentaire, alors que le gouvernement du Québec vient de confirmer l’octroi d’un montant de 323 000$ du Secrétariat aux affaires autochtones, pour le nouveau bâtiment évalué à 1,4M$.

L’annonce a été faite par la députée de Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, ainsi que par le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière.

Le ministre Ian Lafrenière

M. Lafrenière n’a pas manqué de rappeler que la place de l’affaire la plus proche pour les gens de Wemotaci qui souhaitent développer des projets est à La Tuque, à 115 km.

«Ce n’est pas un luxe. C’est vraiment d’avoir des locaux, sur place, de beaux espaces de travail, des services qui sont partagés, pense M. Lafrenière […] C’est un centre qui va être important pour le développement économique. Ça me rappelle à quel point les Premières nations sont des joueurs très importants quand on parle de la relance économique du Québec». M. Lafrenière s’est promis d’aller le visiter, sur le terrain, dès que ce sera possible.

 La Place d’affaires va pouvoir aider les gens à avoir des idées – Adam Jourdain

«Quelle belle et quelle grande initiative pour votre communauté, mais aussi pour l’ensemble des communautés Atikamekw, s’est exclamée Marie-Louise Tardif. Le modèle de développement d’affaires est un modèle idéal, parce que vous maximisez les ressources humaines, pour soutenir les entreprises au niveau de l’administration, la comptabilité, pour du secrétariat. Vous créez un incubateur d’entrepreneurs et d’entreprises en fonction des besoins directs liés à la réalité terrain».

«En début de mandat, il y a deux ans, on avait établi deux priorités en développement économique, la création d’emplois; développer et responsabiliser les gens de la communauté à se partir en affaire. C’est pour ça qu’on a travaillé beaucoup avec Adam Jourdain (directeur de la corporation Nikanik) à la mise sur pied d’une place d’affaires, où les gens pourraient se regrouper, aller chercher de l’expertise et mettre des moyens à leur disposition pour partir des entreprises locales», observe le chef de la communauté de Wemotaci, François Néashit.

François Néashit

La place d’affaires va relever de la Corporation de développement économique Nikanik. Pour le chef, elle marque un point tournant pour le développement économique de la communauté de 1500 personnes. Neuf des 12 emplacements auraient déjà trouvé preneur.

Trois entrepreneurs en construction, le Service de télécommunications Wemotaci, une société en commandite, Transport Onikam, en plus de deux locaux qui seront occupés par la corporation de développement économique Nikanik.

«Ce sont des tarifs qui seront à la portée des gens. Ils vont payer un local qui se situe entre 500$ et 550$, avec tous les services», laisse entendre M. Jourdain.

Pour Adam Jourdain, directeur de la corporation Nikanik, son organisme a été proactif et créatif dans ce dossier. C’est ce qui explique un engouement qu’il a constaté parmi les gens d’affaires : «En date d’aujourd’hui, on est à 180M$ en projets de développement socio-économiques, qui, on l’espère, vont voir le jour. C’est porteur d’espoir pour la communauté».

Ce ne sont pas les projets qui manquent à Wemotaci. La corporation Nikanik travaille actuellement sur huit projets d’entreprises privées.

«Ça va élargir le spectre de ce qu’on n’avait pas. La Place d’affaires va pouvoir aider les gens à avoir des idées. C’est beau d’avoir des idées d’affaires, il faut également tous les outils pour réussir», lance M. Jourdain.

L’immeuble est presque prêt. On s’attend à ce que ses locataires y déménagent dès le début du mois de mars.

Outre Québec, 100 000$ ont été offerts, l’automne dernier, par Desjardins. Parmi les autres partenaires, on note la Société de crédit commerciale autochtone (SOCCA), le Conseil des Atikamekw de Wemotaci, la Corporation Nikanik et Développement économique Canada.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires