Quatre jeunes posent un geste concret pour l’environnement

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Quatre jeunes posent un geste concret pour l’environnement
Caleb Barwise et Sophia Lévesque (Photo : Courtoise )

Quatre jeunes élèves de La Tuque High School (LTHS) ont posé un geste pour l’environnement dans le cadre du Jour de la terre, jeudi 22 avril.

De leur propre chef, ils ont nettoyé des terrains afin de les libérer de différents objets qui y traînaient.

Le chemin qui se rend au Club de golf, derrière le Complexe culturel Félix-Leclerc, est très fréquenté. Par contre, les gens laissent traîner une quantité impressionnante d’objets sur leur passage.

Heureusement, Sofia Lévesque et Caleb Barwise ont eu l’initiative de le nettoyer. «On marche presque tous les jours en revenant de l’école. On a demandé à mon père de nous donner des sacs à poubelles et des gants», a raconté Caleb Barwise.

Rendus au quartier Bel-Air, les deux élèves de 4e année du primaire en ont profité pour nettoyer quelques endroits. Ils ont ramassé des masques, des canettes, des sacs Ziploc, des serviettes, à des bouteilles en vitre et même des sacs de croustilles pleins. Ils portaient des gants afin de se protéger. En deux heures, deux gros sacs à poubelle ont été remplis. Ils se proposent de le refaire à nouveau.

Ces jeunes se disent très préoccupés par la question de l’environnement. «On a fait un petit plan. À peu près deux fois par semaine, on peut faire quelque chose. Pas nécessairement ramasser des déchets, mais aussi marcher jusqu’à l’école (plutôt que d’y aller en auto)», propose Sophia Lévesque. Elle racontait que c’est la deuxième année qu’elle et son ami Caleb effectuaient cette opération de nettoyage.

Et parfois, nul besoin de chercher bien loin pour poser ces gestes qui font une différence, comme l’ont fait deux autres élèves de LTHS, Abigail Johnsen et Philip Giroux respectivement en maternelle et troisième année. Tout autour de chez eux, au quartier Bel-Air, ils ont ramassé tout ce qui traînait : des masques, des contenants de jus, des pailles, des verres de slush, des sacs en marge du Jour de la terre. Eux également, sans qu’on le leur demande, ont entrepris cette tournée environnementale.

Les quatre élèves sont unanimes : il faut passer le message. Chacun doit faire sa part pour l’environnement et ne pas disposer de ses déchets partout. La quantité d’objets qu’ils ont ramassés démontre qu’il reste encore du travail de sensibilisation à accomplir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires