Trois candidats se feront la lutte pour le siège 2

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Trois candidats se feront la lutte pour le siège 2
Les trois candidats, René Allard, Julien Boisvert et René Mercure. (Photo : Michel Scarpino)

Il y aura des élections au conseil municipal de La Tuque le 6 octobre. René Allard, Julien Boisvert et René Mercure s’affronteront dans le but de le remporter le siège La Croche -Couronne rurale pour le mandat qui se terminera en novembre 2021. Le siège a été laissé vacant, on le sait, en juin par pour l’ex-conseillère Manon Côté.

René Allard

Pour René Allard, cette candidature représente une première tentative en politique municipale. «C’est une vieille idée que j’avais, quand j’aurais le temps», indique-t-il.

Une grande curiosité du domaine municipal le pousse à tenter sa chance. «Ce qui m’incite le plus, c’est de venir en aide à mes concitoyens», laisse-t-il entendre d’entrée de jeu.

Puisque sa décision de se présenter est toute récente M. Allard avoue ne pas encore avoir pu se familiariser à fond avec les dossiers chauds de ce quartier électoral. Il a préféré s’abstenir de commentaires pour le moment.

Julien Boisvert

L’ex-conseiller municipal Julien Boisvert affirme que des gens de ce quartier l’ont sollicité pour qu’il pose sa candidature.

«Je vais commencer par prendre note des dossiers et voir ce qu’on peut faire. Il y a des gens qui paient des taxes, ils ont le droit, eux aussi, d’avoir des services», indique-t-il, en relation avec les dossiers du camping de La Croche et du parc de la patinoire de Carignan qui ont marqué l’actualité ces dernières semaines. Il ne se dit pas amer de sa défaite de novembre 2017, lui qui représentait précédemment le secteur de l’aéroport au conseil de Ville de La Tuque.

René Mercure

Ce résident de La Croche affirme connaître les vrais problèmes que vivent les résidents de son quartier. «Je sais que le Lac-à-Beauce et Carignan vivent à peu près les mêmes problèmes que nous. J’ai déjà eu un chalet et je connais les préoccupations des propriétaires de chalets et des villégiateurs», lance-t-il.

Concernant le camping de La Croche, le parc et la patinoire de Carignan, il veut s’impliquer pour que «ça revienne comme c’était».

«Ce n’est pas de dire : on l’enlève et après on verra ce qu’on fait. Je vais essayer d’inciter les gens à venir plus aux assemblées, qu’il y ait plus de monde pour faire des pressions sur le reste du conseil municipal pour leur donner ce qu’ils avaient», mentionne cet ancien pompier volontaire et ancien membre du comité des loisirs de La Croche.

La Ville a indiqué que le vote par anticipation se tiendra le dimanche 29 septembre et le scrutin aura lieu le dimanche 6 octobre. Les électeurs recevront bientôt à leur domicile les informations pertinentes pour exercer leur droit de vote.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des