Nouvelle dameuse à Ski La Tuque

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Nouvelle dameuse à Ski La Tuque
Les opérateurs Stéphane Mac Donald, Stéphane Champagne, Sébastien Piché et Sylvain Gagné étaient tout sourire, alors que la nouvelle dameuse Bison X entrait sur le site de Ski La Tuque. (Photo : Michel Scarpino)

Depuis jeudi, Ski La Tuque possède une nouvelle dameuse plus performante, plus efficace, mais aussi pleinement appropriée pour assurer l’entretien des équipements de son parc à neige.

On sait que la Ville a investi 398 700$ pour cette nouvelle dameuse, acquise de la firme Prinoth de Granby.

Martin LaRichelière, représentant de la firme Prinoth, donnait la formation aux mécaniciens et aux opérateurs de la Ville au moment du passage de L’Écho de La Tuque. Il a expliqué que l’appareil, de marque «Bison», est plus puissant et plus performant que ce qu’on a connu jusqu’à présent.

«C’est une évolution de ce que les gens de La Tuque connaissent déjà, soit le BR 350, mais au goût du jour, avec une nouvelle motorisation. Le moteur est plus puissant, les pompes, le système hydrostatique qui permet de déplacer le véhicule aussi», précise M. LaRichelière.

Intéressante nouveauté : la version X des appareils Bison, dont fait partie la nouvelle dameuse lui confère la propriété de pouvoir créer des formes, pour les sauts et obstacles du parc à neige. «Il y a plus d’amplitude de mouvements de la pelle et plus d’amplitude de mouvement de la fraise arrière. C’est idéal pour les parcs à neige, pour tous les modules que les stations de ski veulent installer», poursuit-il. Un inclinomètre permet de calculer les angles et prendre les mesures pour les modules du parc à neige, sans que l’employé soit obligé de sortir du véhicule et le faire manuellement.

«C’est une dameuse qui va nous aider au niveau de la performance pour bien surfacer toute la montagne», enchaîne Hélène Pelletier, directrice de ski La Tuque.

La dameuse s’ajoutera à une autre déjà utilisée par l’équipe de Ski La Tuque, qui date de 2010. À deux appareils, les opérations de surfaçage de la montagne vont pouvoir être effectuées plus rapidement, puisqu’on a dû disposer d’une dameuse encore plus ancienne, qui était devenue inutilisable. Hélène Pelletier soutient qu’on ne peut pas fonctionner qu’avec une seule dameuse.

Le centre de ski ne vivra donc plus de situation où des pistes ne peuvent pas être surfacées en raison de bris mécaniques de la seule dameuse en devoir.

Mme Pelletier pense que les skieurs vont vraiment constater l’efficacité de ce nouvel équipement lorsque les conditions météo seront moins favorables. La dameuse Bison X, un appareil de trois places, est aussi plus facile d’utilisation pour les employés.

On sait que cette acquisition s’inscrit dans le cadre d’un grand projet d’expansion des activités du centre de ski, pour lequel une conférence de presse donnera tous les détails prochainement. Le projet comprenait aussi une nacelle, qui sera installée sur la plus vieille dameuse qu’utilise actuellement Ski La Tuque. Elle pourra servir dans le cas non souhaitable d’évacuation sur les télésièges, tout comme pour des réparations à être effectuées en hauteur.

 

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des