Nouveau code d’éthique pour les élus municipaux

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Nouveau code d’éthique pour les élus municipaux
Ville de La Tuque (Photo : Michel Scarpino)

Les élus de Ville de La Tuque ont adopté leur nouveau code d’éthique et de déontologie à l’intention des élus et des employés municipaux.

Déjà, un code d’éthique existait. Mais l’arrive d’un nouveau conseil municipal permet de le mettre au goût du jour.

Le maire, Luc Martel, a expliqué que l’adoption de deux règlements touchant le code d’éthique, à l’assemblée de mardi dernier, est effectuée tel que le prévoit la loi 49 du gouvernement du Québec, entrée en vigueur en novembre.

Cette vient ajouter des obligations dont celle d’inclure un code d’éthique pour les employés municipaux et un autre pour les élus.

On y retrouve entre autres les valeurs qui guident les élus lors de leur mandat. « Au niveau de l’honneur rattaché à leurs fonctions, on demande la prudence du conseil dans la poursuite de l’intérêt public », signale le directeur général adjoint, Jean-Sébastien Poirier.

Le nouveau code inclut des valeurs de respect, de civilité envers les autres membres du conseil de la municipalité, des employés et également des citoyens. « La civilité, c’est quelque chose qu’on ne retrouvait pas dans les anciens codes d’éthique. Ç’a été mis à l’intérieur des nouveaux », précise M. Poirier. Le code d’éthique et de déontologie doit être adopté au plus tard le premier mars suivant l’élection générale.

Les membres des conseils municipaux de partout au Québec, peu importe s’ils sont élus ou réélus, doivent suivre une formation sur l’éthique et la déontologie dans les 6 mois suivant la proclamation de leur élection. Les élus de de La Tuque suivront cette formation au cours des prochains jours.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires