Marie-Louise Tardif annonce 375 000$ pour les réseaux routiers locaux de La Tuque et La Bostonnais

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Marie-Louise Tardif annonce 375 000$ pour les réseaux routiers locaux de La Tuque et La Bostonnais
Marie-Louise Tardif (Photo : Courtoisie)

La députée de Laviolette-Saint-Maurice annonce une aide financière totalisant plus de 375 000$ pour soutenir le réseau routier local des municipalités de La Tuque et La Bostonnais.

Ainsi, Ville de La Tuque recevra 304 765$ et La Bostonnais, 71 577$, pour des travaux sur leurs réseaux routiers.

L’argent provient du Programme d’aide à la voirie locale (PAVL) du ministère des Transports.

« Je suis convaincue que ces montants additionnels seront très bien accueillis dans le Haut Saint-Maurice. Encore cette année, votre gouvernement investit plusieurs millions de dollars pour l’amélioration du réseau routier. Je profite de l’occasion pour remercier les employés municipaux et les entrepreneurs pour la qualité de leur travail, qui bénéficie à toute la population », disait Marie-Louise Tardif.

« Votre gouvernement demeure à l’écoute des besoins des régions et des municipalités afin que tous puissent bénéficier d’infrastructures sécuritaires et plus efficaces. Nous continuerons cette étroite collaboration avec les municipalités qui aura des retombées positives pour l’ensemble des communautés. D’autant plus que ces investissements importants contribueront également à la relance de l’économie locale et régionale », ajoute le ministre des Transports, François Bonnardel.

Le PAVL a été entièrement revu, en février. « Parmi les changements apportés, notons l’ajout de volets additionnels afin de répondre à de nouveaux besoins ainsi que la mise en place de meilleures pratiques de gestion pour certains d’entre eux, telles que des appels de projets et des critères de sélection. De plus, les modalités ont été uniformisées, les exigences administratives simplifiées et un meilleur soutien est dorénavant offert aux organismes admissibles, notamment aux municipalités moins bien nanties », explique le bureau de la députée Marie-Louise Tardif.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires