Luc Martel annonce sa candidature pour la mairie de La Tuque

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Luc Martel annonce sa candidature pour la mairie de La Tuque
Luc Martel (Photo : Courtoisie)

POLITIQUE. Le conseiller du secteur Jacques-Buteux, de la terrasse-Saint-Maurice et du Domaine Morency au cours des 15 dernières années, Luc Martel, a annoncé qu’il allait être dans les rangs pour briguer la mairie de La Tuque lors de la prochaine élection municipale en novembre prochain.

«Ma principale priorité sera d’être en mode écoute auprès des citoyens de tous les âges, employés (es), gens d’affaires, organismes et investisseurs. De plus, il ne faut pas passer sous le silence le fait que la grande ville de La Tuque est située sur le territoire de la Nation Atikamekw Nehirowisiw appelée Nitaskinan. Ainsi, il demeure primordial de travailler de pair avec la communauté atikamekw afin que nos intérêts communs soient réalisables; ce partenariat sera que bénéfique pour l’avenir», a fait valoir M. Martel.

Le retraité de l’usine RockTenn de La Tuque depuis quatre ans affirme présenter sa candidature après avoir reçu de l’encouragement de la population. «J’ai eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de pression de la population. Aussi, je travaillais sur un dossier dont je ne peux pas parler, mais qui commence à être complet. Je vais avoir plus de temps à mettre dans une campagne électorale pour la mairie. Je vois ce qui se passe à l’Hôtel de Ville, j’ai la Ville tatouée sur le cœur, et je ne veux pas laisser ça comme ça», commente M. Martel sur les raisons qui le poussent à se présenter.

Le candidat partagera son programme au fil des prochaines semaines et des prochains mois.

Il affirme toutefois que la saga sur le maire actuel Pierre-David Tremblay et son inéligibilité à pouvoir se présenter pour la prochaine élection n’a eu aucun impact sur sa décision. «Quand je décide de m’impliquer, j’y vais à fond.»

Actuellement, M. Martel assiste aux séances publiques et sur les différents comités, mais pas lors des séances privées du conseil municipal suite à son exclusion.

Au cours de ses années à titre de conseiller, M. Martel affirme sans doute que la création de la piste cyclable et du club des Trois Raquettes a été parmi ses plus belles réalisations.

«De par mon expérience, je connais très bien les rouages du milieu municipal, ajoute-t-il. Ainsi, j’aimerais en faire profiter les citoyens et la municipalité grâce, entre autres, à mes relations personnelles et professionnelles régionales ainsi, que celles se trouvant au sein des gouvernements provincial et fédéral.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires