Lock-out d’une cinquantaine de travailleurs chez WestRock à Pointe-aux-Trembles

Rédaction La Tuque
Lock-out d’une cinquantaine de travailleurs chez WestRock à Pointe-aux-Trembles
(Photo : Courtoisie)

La cinquantaine de travailleurs de l’usine WestRock de Pointe-aux-Trembles se retrouve en lock out depuis jeudi après-midi.

Leur exécutif syndical avait en poche un mandat de grève et les travailleurs exerçaient une journée de débrayage jeudi. C’est à ce moment que les membres de la section locale 245 du syndicat Unifor ont été mis en lock out que par l’employeur.

«Vers 15h (jeudi), l’employeur nous a fait parvenir l’avis légal de lock-out en réaction à notre journée de grève. S’il croit que ça va altérer la détermination de nos membres, il se trompe complètement, c’est tout le contraire », explique Steeve St-Pierre, représentant national d’Unifor responsable du dossier.

Les négociations perdurent depuis des mois dans ce dossier alors que la convention collective est échue depuis le 1er mai 2019. Les points en litige sont essentiellement monétaires.

Pour le moment, aucune rencontre n’est prévue, mais le syndicat s’est dit toujours disposé à s’asseoir pour trouver une issue au litige. Un conciliateur est au dossier.

L’usine de Pointe-aux-Trembles de WestRock fabrique du carton pour l’emballage de produits alimentaires tel que le lait.

L’arrêt de travail ne touche pas l’usine de La Tuque. Un travailleur de l’usine de Pointe-aux-Trembles a expliqué à L’Écho que cet arrêt de travail pourrait générer des conséquences à La Tuque, notamment pour les compagnies qui transportent le carton produit à l’usine de La Tuque vers celle de Pointe-aux-Trembles.
La direction de WestRock n’a pas retourné notre appel à ce propos.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires