Les nouveaux visages de Jean Coutu

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Les nouveaux visages de Jean Coutu
Anita Rwakayabo, Bat Lan Phung et Yulia Zilber (Photo : Michel Scarpino)

Depuis le 1er septembre, la pharmacie Jean Coutu de La Tuque a de nouveaux propriétaires. Bat Lan Phung, Anita Rwakayabo et Yulia Zilber prennent la relève de Guylaine Doucet, Stéphane Brûlé et Kim Ruel, qui demeurent toutefois à l’emploi de l’entreprise.

Pharmaciens jusqu’à tout récemment dans des Jean Coutu à Verdun, les trois nouveaux Latuquois, amis dans la vie, réalisent un projet professionnel dans un milieu de vie offrant plus de tranquillité, moins de stress, ce qu’ils ont trouvé sans contredit en Haute-Mauricie.

« Tout est proche », résume Anita Rwakayabo.

Ce sont souvent les nouveaux arrivants qui décrivent le mieux la population qui les accueille. « C’est impressionnant l’amour qu’on reçoit, ici à La Tuque […] C’est peut-être parce que les gens se connaissent, ils sont là pour aider et non pas pour juger », a remarqué celle dont le conjoint et les enfants se sont très bien adaptés à leur nouvelle vie latuquoise. Originaire du Burundi, Mme Rwakayabo vit au Québec depuis de nombreuses années.

Les trois nouveaux pharmaciens propriétaires avaient pris le temps de faire connaissance avec leur nouvel environnement de travail ces derniers mois, en venant faire du remplacement à quelques reprises. « On ne connaissait pas La Tuque, on a commencé par visiter. On vient d’une grande ville. Ici c’est différent et ça a ses charmes. La nature est magnifique, les gens sont si gentils avec nous », confie Yulia Zilber.

Les trois pharmaciens ont discuté avant d’amener leurs familles à La Tuque :  quand la compagnie Jean Coutu leur a proposé de s’installer en Haute-Mauricie, ils ont immédiatement accepté.

Née en Russie, Yulia Zilber a travaillé comme biochimiste avant de s’orienter vers la pharmacie, un métier qu’elle pratique depuis trois ans.

Vietnamien d’origine, Bat Lan Phung vit aussi au Québec depuis de nombreuses années et œuvre en pharmacie depuis 13 ans.

Curieux de mieux connaître les activités latuquoises, les trois pharmaciens se voient dans leur commerce à long terme, souhaitant s’impliquer dans la vie communautaire locale. Ils ont aussi facilement noué des liens avec les employés de l’établissement.

Une relève dynamique

Guylaine Doucet et son conjoint, Stéphane Brûlé sont arrivés à la pharmacie Jean Coutu en 1996, alors à l’emploi du pharmacien Claude Lemonde.

« On voulait assurer une relève pour la pharmacie. Quand on a eu la chance d’avoir les trois pharmaciens qui sont arrivés avec nous, on était très contents, parce que c’est très difficile en région d’avoir des professionnels de la santé. On a dit qu’on continuerait avec eux pour faire une transition. Combien de temps ? Je ne peux pas le dire encore. Mais on est encore ici pour un an, deux ans », assure Stéphane Brûlé.

On continuera donc de voir les trois anciens propriétaires derrière leur comptoir de prescriptions, prendre des nouvelles de leur monde. Pas question de se retirer pour le moment.

« On veut remercier la population ainsi que tous les employés, on a été très choyés de travailler pour des gens comme ici à La Tuque. On va continuer de le faire encore et on en est très content », disaient Stéphane Brûlé et Guylaine Doucet.

Kim Ruel a travaillé 16 ans à la pharmacie du Centre de santé avant de se joindre à Mme Doucet et M. Brûlé dans l’achat de la pharmacie, en 2010.

Kim Ruel, Guylaine Doucet, Stéphane Brûlé, Anita Rwakayabo, Bat Lan Phung et Yulia Zilber.

Le trio veut faciliter les choses pour les nouveaux propriétaires, eux qui savent que le recrutement n’est pas facile ces années-ci. « On faisait affaire avec des agences de remplacement, beaucoup », signale M. Brûlé. La présence de six pharmaciens réguliers viendra stabiliser les choses.

Même s’ils souhaitent ralentir le rythme un peu, on sent les trois anciens propriétaires encore très attachés à leurs clients ainsi qu’aux 60 employés de Jean Coutu.

Kim Ruel, Guylaine Doucet et Stéphane Brûlé ont tenu à remercier très sincèrement leur fidèle clientèle ainsi que tous leurs employés. Ils désirent souhaiter la meilleure des chances à leurs successeurs.

En terminant, les nouveaux propriétaires ont indiqué qu’ils travailleront très fort pour maintenir un excellent service à la clientèle de proximité et s’engager dans leur nouvelle communauté d’adoption qu’ils adorent déjà.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires