Les Latuquois versent 36 640$ à Jeunesse en santé

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Les Latuquois versent 36 640$ à Jeunesse en santé
Les dirigeants de Jeunesse en santé présentant le chèque final : Yves Champagne, Michelle Lambert, Philipe Valois, Constant Awashish, président d’honneur, Paul Plourde, Marjolaine Saint-Pierre, Louise Morissette, Lise Veillette et Marcel Saint-Pierre. (Photo : Michel Scarpino.)

Le bonspiel de curling au profit de Jeunesse en santé a permis d’amasser pas moins de 36 640 $. Cela représente les profits du tournoi de curling, les tirages spéciaux et l’argent amassé par le service de raccompagnement. L’événement, qui survient à peine un mois et demi après la Campagne du Gâteau et quelques jours après la randonnée de raquette au profit du centre le Ruban rose, démontre à quel point les Latuquois sont solidaires et généreux.

56 équipes ont été inscrites pour cet événement, ce qui représente 220 joueurs incluant les remplaçants. Une nombreuse équipe de bénévoles a mis l’épaule à la roue, pendant toute la semaine, pour en assurer la bonne marche.

Le président, Marcel Saint-Pierre, jubilait après l’annonce du montant recueilli. «C’est rempli de surprises», s’exclamait-il.

En effet, des surprises, il y en a eu.

Sylvain Veillette, fils du regretté fondateur de Jeunesse en santé, Henriot Veillette, avait promis à son père que, pour ses dix ans d’implication dans le service de raccompagnement, son entreprise de déneigement remettrait un montant de 1000$. Promesse tenue. En tout, le chèque qu’il a présenté représentant l’argent recueilli lors des raccompagnements du temps des Fêtes s’élève à 11 000 $.

«En dix ans, nous avons amassé un total de presque 100 000$ grâce à vous», a lancé M. Veillette, qui remerciait son équipe de bénévoles.

Le directeur de la Caisse Desjardins de La Tuque, Johann Thiffault, est allé remettre un montant de 2000 $ au nom du conseil d’administration de l’institution financière. Une surprise totale pour les organisateurs qui ne le savaient pas.

M. Saint-Pierre a promis que l’événement sera de retour l’an prochain. D’ailleurs, les présidents d’honneur de la 12e édition du tournoi de curling ont été présentés : ils sont les pharmaciens Marie-France Fortin et Charles Martel de Familiprix.

«Je suis content que les gens aient participé en grand nombre. C’est la deuxième fois en 11 ans qu’on atteint 56 équipes», se réjouit le président d’honneur, Constant Awashish. D’ailleurs, quatre équipes du Conseil de la nation atikamekw ont été formées pour le tournoi. M. Awashish a été initié au curling pendant la semaine et il s’est promis d’y lancer des pierres à nouveau l’an prochain.

Bien que l’aide accordée aux familles par Jeunesse en santé se déroule dans l’anonymat, on sait que des familles atikamekw en ont également profité.

«C’est une cause qui est très noble. Ç’a été un honneur d’être associé à cet événement, du début à la fin», a-t-il conclu.

On n’a pas caché au cours du souper de clôture que la formule de Jeunesse en santé est unique à La Tuque.

Initiatives

On entend parler de Jeunesse en santé tout au long de l’année via les différentes initiatives qui ont été mises sur pied. Premièrement, la journée du Grand Mc Don au restaurant Mc Donald’s de La Tuque, au mois de mai, a permis d’aller chercher 2 189$. Le bénévole Pierre Arvisais qui effectue une collecte de fonds chaque année a réussi à amasser 1010 $.

1065 enfants accompagnés depuis le début

On n’a pas idée à quel point l’œuvre de Jeunesse en santé est importante dans la région parce que mêmes les dirigeants ignorent à qui va l’argent. Toutefois, le trésorier, Yves Champagne, faisait savoir que depuis le début, 1065 enfants ont été aidés au total. Seulement pour la période du 16 janvier 2019 au 6 janvier 2020, l’organi

sme a accordé une aide financière aux familles de 204 enfants, pour différentes raisons. 221 déplacements ont été effectués pour des raisons médicales en un an seulement.

«Depuis le début de Jeunesse en santé, pour les 184 enfants hospitalisés à l’extérieur du territoire du Haut-Saint-Maurice, Jeunesse en santé a aidé financièrement pour 2070 jours d’hospitalisation, soit l’équivalent de 5,67 ans», a fait savoir Yves Champagne. On compte 222 jours d’hospitalisation pour des enfants en 2019, pour lesquels Jeunesse en santé a accordé une aide financière.

Depuis les débuts de l’organisme, on a versé pas moins de 138 905$ à des familles d’enfants devant subir des traitements à l’extérieur. La seule année 2019 a généré une aide totale de tout près de 25 000$.

29 enfants ont eu droit à une aide financière pour des transferts d’urgence dans les centres hospitaliers, pour la période du 5 janvier 2019 au 6 janvier 2020. Depuis les débuts de l’organisme, ce sont 253 enfants qui ont eu le droit à cette forme d’aide.

En 2019, les familles de 41 enfants ont reçu une aide financière à l’occasion d’une hospitalisation dans un autre hôpital.

L’aide de dernier recours pour une consultation médicale à l’extérieur a été accordée aux familles de 134 enfants pendant la dernière année, (628 enfants depuis les débuts de l’organisme).

Suivez Michel Scarpino sur Twitter : @mikscarpino

Le président de Jeunesse en santé, Marcel Saint-Pierre et la vice-présidente, Lise Veillette, ont remis un présent au président d’honneur, Constant Awashish, pour son implication.
Sylvain Veillette a remis un chèque de 11 000 $ à l’organisation de Jeunesse en santé, représentant les profits du service de raccompagnement cette année.
On voit les gagnants de la classe A, l’équipe IGA, formée de René Le Bourdais, Paul Goudreault, Michel Cossette et Paul Plourde. Au centre, Constant Awashish, président d’honneur et Marcel Saint-Pierre, président. Les finalistes de la classe A étaient l’équipe du Domaine Mc Cormick : Luc Hamel, Chantal Bousquet, Ann Charron et Claudy Perron.
Les gagnants de la classe B, l’équipe Breuvages Gaudreault : Mathieu Cantin, Sylvain Gaudreault et Mike Trudel. À l’avant, Juliette Cantin et Emma Gaudreault, qui sont allées encourager leurs pères. On les voit en compagnie de Marcel Saint-Pierre et Constant Awashish. Les finalistes du B étaient la Coopérative forestière du Haut-St-Maurice : Marc-André Despins, Steeve Trottier, Manon Baribeault et Sandra Van Doorn.
La traditionnelle photo des joueurs à l’occasion de l’ouverture officielle.
Le président d’honneur, Constant Awashish, lançant la pierre à l’occasion de l’ouverture officielle du tournoi.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des