Les avis publics de La Tuque ne seront dorénavant publiés que sur le web

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Les avis publics de La Tuque ne seront dorénavant publiés que sur le web
Les avis publics de Ville de La Tuque seront consultés sur le web à partir du 1er février 2018.

MUNICIPAL. À partir du 1er février 2018, les avis publics de Ville de La Tuque ne seront plus publiés dans L’Écho de La Tuque. Selon le règlement adopté par le conseil municipal de La Tuque, ils ne seront vus que sur le site web de la municipalité. On continuera de pouvoir les consulter sur la babillard extérieur l’hôtel de Ville de La Tuque et des bureaux municipaux de La Croche et de Parent. «Il va rester des avis publics qui vont paraître à l’occasion. Mais, au lieu de mettre des avis publics, le service des communications Ville de La Tuque va utiliser une page mensuelle pour expliquer différentes démarches, objectifs, projets ou différents programmes. Ça va être plus éducatif que les avis publics qui sont plus d’ordre légal», pense le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay. Si cette démarche s’inscrit dans une tendance généralisée des municipalités du Québec d’aller davantage vers le web, elle fait partie d’un des objectifs de la loi 122, qui vise à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité. Les municipalités seront soustraites à l’obligation de faire paraître leurs avis publics dans les médias imprimés. «Ça fait partie de certaines coupures autour de la question du budget. Mettre des avis publics sur L’Écho, c’est une somme qui pouvait avoisiner les 45 000 $. Avec la façon dont on va fonctionner, ça va nous ramener à des coûts de 15 à 20 000 $», évalue-t-il. La directrice générale d’Icimédias pour la région de la Mauricie, Amélie St-Pierre, a réagi à cette nouvelle. «Cette décision peut avoir des impacts sur la pérennité du journal local L’Écho de La Tuque», déplore-t-elle. Des revenus, qui, selon elle, sont difficiles à trouver ailleurs, en cette période d’érosion des recettes publicitaires des médias d’information. Quatre personnes occupent un emploi au journal L’Écho de La Tuque.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des