«Le vaccin est sécuritaire, il faut faire notre part pour protéger notre société»

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
«Le vaccin est sécuritaire, il faut faire notre part pour protéger notre société»
Lucie et Gilles Arbour (Photo : Michel Scarpino)

Lucie et Gilles Arbour invitent les aînés de 80 ans et plus à ne pas hésiter à se faire vacciner

COVID-19.  Lucie et Gilles Arbour sont deux dynamiques personnes de plus de 80 ans dont le quotidien a été chamboulé par les mesures entourant la pandémie, comme le reste de la population.

Aussi, ils n’hésiteront pas à se faire vacciner à l’occasion de la campagne massive pour les personnes de 80 ans et plus qui débutera, La Tuque, le 19 mars. C’est important pour eux de voir à contrer la COVID-19.

«Le virus très contagieux et très dangereux, fait valoir Mme Arbour. Ce n’est pas un jeu. La population de 80 ans en montant, c’est plus facile pour nous de l’attraper. C’est un nouveau  virus, il est inconnu, on ne sait même pas encore tout ce qu’il peut faire. On a la chance d’avoir un vaccin, il faut en profiter. Si on ne le fait pas pour nous, il faut le faire pour ceux qu’on va protéger».

Elle ne craint pas d’éventuels effets secondaires du vaccin.  «Ils en ont vacciné des milliers dans le monde et on entend très peu parler d’effets secondaires. Jusqu’à maintenant, les effets secondaires qui peuvent arriver, c’est très minime, ce n’est pas grand-chose», soutient cette enseignante à la retraite.

Il ne faut pas se le cacher, les personnes âgées font l’objet de mesures de la santé publique pour les protéger contre le coronavirus depuis un an. Un des objectifs, quand elles vont se faire vacciner, est de retrouver un jour une vie un peu plus normale.

Personne sociable, Lucie Arbour a bien hâte d’avoir de la visite à nouveau pour recevoir son monde. «À La Tuque, on a une très belle qualité de vie. Mais là, on ne l’a pas (à cause de la pandémie). On peut aider à la ravoir par notre comportement. Ce sont nous les premiers qui allons en profiter», insiste-t-elle.

Elle et son époux croient que le vaccin aidera d’abord à se protéger contre la maladie, mais aussi de ses complications : «Le vaccin est sécuritaire, il faut faire notre part pour protéger notre société».

D’ailleurs, le sympathique couple sera imité par de nombreuses personnes. En quelques jours seulement, plus de 200 personnes avaient déjà pris rendez-vous pour la vaccination chez les aînés.

D’abord prévue pour les 85 ans, on apprenait que la vaccination massive s’adresserait aux gens de plus de 80 ans, en raison d’une livraison supplémentaire de 1500 doses de Pfizer non prévue.

«C’est une excellente nouvelle! Notre opération de vaccination dans les résidences privées pour aînés avance bien et ces nouvelles doses nous permettront de vacciner et de protéger encore plus rapidement nos personnes vulnérables», souligne Gilles Hudon, président-directeur général adjoint au CIUSSS-MCQ.

Le début de la prise de rendez-vous pour les 80 ans et plus (année de naissance 1941 ou avant) se fera dès aujourd’hui, 2 mars 2021 à 13 h.

Le moyen le plus simple et le plus rapide pour prendre rendez-vous en ligne est de consulter la page Québec.ca/vaccinCOVID.

Le CIUSSS-MCQ ajoute qu’au besoin, les proches sont encouragés à offrir un soutien aux personnes aînées pour la prise de rendez-vous en ligne.

Les personnes qui n’ont pas accès à Internet ou qui éprouvent des difficultés à l’utiliser peuvent composer le 1 877 644-4545 pour recevoir un soutien afin de prendre rendez-vous.

Les personnes, conjoints ou proches aidants de 70 ans et plus qui côtoient un aîné de 80 ans et plus au moins trois fois par semaine peuvent également recevoir le vaccin.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires