Le transport intermunicipal retrouve son rythme

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Le transport intermunicipal retrouve son rythme
(Photo : courtoisie)

TRANSPORT. La Corporation de Transport adapté et collectif du Haut Saint-Maurice et Ville de La Tuque annoncent que le service de transport intermunicipal entre La Tuque, Shawinigan et Trois-Rivières passera de 4 à 7 jours par semaine, dès le 1er mai.

Le Transport intermunicipal de La Tuque prend du mieux et ajoutera les lundis, jeudis et samedis à son offre actuelle de services. Il sera donc possible d’utiliser ce transport en commun municipalisé tous les jours sur ces circuits, à l’aller, comme au retour.

«La ville comptait déjà élargir les services offerts à partir du 1er janvier de cette année, explique Caroline Blais, directrice générale de la Corporation de Transport adapté et collectif du Haut Saint-Maurice, ajoutant que la pandémie a fait en sorte que la date a été repoussée. On va pouvoir mieux répondre à la demande envers nos étudiants et en matière de santé. On retrouve la fréquence qu’avait Orléans Express à l’époque.»

«Nous sommes très heureux de pouvoir bonifier l’offre de services en transport en commun offert à la population de l’agglomération de La Tuque, car c’est un service essentiel. Nous avons d’ailleurs mis en place plus tôt cette année, le transport gratuit vers la clinique de vaccination COVID-19 pour en faciliter l’accès aux personnes qui ne possèdent pas de véhicule», rappelle le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay.

Le service intermunicipal n’est pas du tout rentable, mais il est largement subventionné par le ministère des Transports du Québec à hauteur de 185 000$ sur une base annuelle. La ville de La Tuque y ajoute son grain de sel et les recettes provenant des usagers aussi.

«C’est comme ça qu’on a pu se permettre d’offrir un service à 7 jours semaine, sans augmenter la quote-part de la municipalité ou, les billets des usagers pour y arriver», ajoute Mme Blais.

Avant la pandémie, la Corporation de transport adapté et collectif avait en 2019 réalisé 3265 déplacements intermunicipaux sur 209 jours de transports. En 2020, ce chiffre était tombé à 1483 déplacements pour 176 jours de transports. On enregistre depuis le premier trimestre de 2021, 185 déplacements pour 51 jours de transport.

«On visait les 4000 déplacements pour 2020, ajoute la directrice. Pour 2021, on souhaiterait que les choses se rétablissent. D’augmenter nos journées de transport, c’était une demande de la population, pour le samedi et pour le lundi surtout.»

Les réservations ne sont pas obligatoires, sauf pour les personnes à mobilité réduite qui devront s’y prendre au moins une semaine à l’avance. Les billets du Transport intermunicipal de La Tuque sont vendus au guichet de la gare de La Tuque, 30 minutes avant le départ de l’autobus. Le paiement se fait autrement directement au chauffeur. À titre d’exemple, le coût d’un aller simple de La Tuque vers Shawinigan ou Trois-Rivières est de 25$ pour les adultes, 20$ pour les aînés et de 15$ pour les étudiants. C’est moins cher pour les enfants et gratuit pour les 0-4 ans. Les enfants de moins de 12 ans doivent cependant obligatoirement être accompagnés d’un adulte.

En raison de la pandémie, le port du masque ou du couvre-visage est obligatoire pour les 12 ans et plus et des distributeurs de gel désinfectant sont installés dans l’autobus. Le lavage des mains est obligatoire.

Des projets dans les cartons

La Corporation planche sur une étude de besoins et de faisabilité pour développer le transport collectif à La Tuque.

«On va voir les possibilités qui vont s’offrir à nous, vu qu’on n’est pas une grande ville. C’est très cher de mettre en place des lignes fixes. Ce serait peut-être des périodes ciblées, une ou deux fois par jour, matin et soir», ajoute Caroline Blais.

Plus d’info: 819-523-4581, poste 2971, 1-855-523-2971, ou par courriel au transportcollectif.hsm@hotmail.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires