La Tuque veut une plus grande fréquence des trains de VIA Rail

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
La Tuque veut une plus grande fréquence des trains de VIA Rail
Un train de Via Rail (Photo : Michel Scarpino)

Le conseil d’agglomération de La Tuque continue de réclamer une plus grande fréquence de passage des trains de VIA Rail dans la région.

Le maire, Pierre-David Tremblay, souligne qu’il reçoit des téléphones et des questions via Internet à ce sujet.

« On sait à quel point le train de VIA Rail est important et on ne veut pas le perdre », dit le maire, rappelant au passage qu’un seul transport par semaine vers Parent et vers Senneterre est effectué depuis le début de la pandémie de la COVID-19, le vendredi en aller et le dimanche, en retour.

« Il y a des heures, écoutez, c’est incroyable ! Le vendredi, on parle de 20h18 (l’arrivée à La Tuque) et il arrive à Parent à 23h25. Ce n’est pas toujours fonctionnel », lance le maire. Si vous allez à Senneterre, vous arriverez à 2h40, s’il n’y a aucun retard. Cet horaire est celui qui figure sur le site web de VIA Rail, jusqu’au 14 août.

Le dimanche, le train part de Senneterre à 20h. Il arrive à 23h05 à Parent, à 00:16 à Wemotaci et à 2h08 à La Tuque, ce qui n’est pas commode pour les voyageurs.

Pierre-David Tremblay s’explique mal comment cet horaire peut être fonctionnel pour des gens qui doivent aller en pourvoirie ou en forêt : « On souhaite que ce soit corrigé le plus tôt possible, qu’on revienne à deux et en période d’été, à trois transports par semaine ».

L’horaire aurait été modifié à la suite des températures très chaudes des dernières semaines. Le maire a dit qu’on lui fait savoir que les trains doivent ralentir et qu’ils doivent rouler en soirée ainsi que dans la nuit pour ne pas causer de feux de forêt.

« L’équivalent du métro à Montréal, c’est vraiment le train, pour les régions éloignées comme Parent, Senneterre, Wemotaci, Clova, Casey. On a tendance à oublier que c’est plein de chalets, de villégiateurs, des pourvoiries le long du chemin de fer. Notre courrier et nos médicaments arrivent par le train […] Quand je vois des annonces de train à grande fréquence, c’est le fun, mais on aimerait ça avoir juste une fréquence normale à trois jours par semaine comme on avait avant », lance le conseiller du secteur Parent, Eric Chagnon.

« On continue de faire des pressions avec VIA Rail, assure Pierre-David Tremblay.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires