La Tuque veut garder son train Via Rail

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
La Tuque veut garder son train Via Rail
Un train de Via Rail

TRAIN. Bien que rien ne laisse croire à un abandon du service ferroviaire, Ville de La Tuque avertit qu’elle veut garder bien actif le service de train Via Rail, liant Montréal à l’Abitibi, dans les régions. En toile de fond, l’arrivée d’un train à grande fréquence. «On ne veut pas perdre ce service-là. On sait qu’il se trame de beaucoup de choses au niveau des gouvernements fédéral et provincial, on veut aller vers un train à grande fréquence entre Montréal, Trois-Rivières, Québec, Ottawa, Toronto. Via Rail dépend beaucoup des subventions du gouvernement fédéral», résume le maire Tremblay. Le maire Pierre-David Tremblay a rappelé l’importance du service ferroviaire entre Montréal et l’Abitibi, transigeant par La Tuque. «Ce service est excessivement important, pour se rendre à Parent, mais aussi en été dans les différentes pourvoiries». «On a compris, les maires des régions desservies par Via, de ne pas mettre en souffrance a notre transports, parce que ça répond à des besoins essentielle pour le territoire de l’agglomération de La Tuque». Il a indiqué que son gouvernement municipal allait faire des tractations. «On m’a demandé d’être participant sur ce comité-là, je suis à y réfléchir, mais je pense que je vais faire le saut, pour s’assurer qu’on ne perde pas le transport de Via Rail dans notre région (…) Il n’y a pas de menace, mais on veut s’assurer que le train demeure», a-t-il conclu.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des