La Bostonnais : Renée Ouellette et François Descarreaux élus

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
La Bostonnais : Renée Ouellette et François Descarreaux élus
Les conseillers élus hier, Renée Ouellette et François Descarreaux. (Photo : Michel Scarpino)

Les électeurs de la municipalité de La Bostonnais ont reporté à la table du conseil Renée Ouellette et François Descarreaux, au terme d’une élection partielle qui s’est tenue sur trois jours, avec un taux de participation impressionnant, à 46,3%.

Au siège 5, Renée Ouellet (145 voix) a obtenu 65 % des voix face à Guylaine Baillargeon (80 voix). Au siège 2, François Descarreaux récolte 57 % des votes (129 voix) alors que Tanya Gillet allait en chercher 98. %.

La conseillère Renée Ouellette était heureuse des résultats, elle qui affrontait pour la première fois un adversaire dans le but de se faire élire.

«Ç’a bien été, il y a beaucoup de gens qui nous ont appuyés», a remarqué Mme Ouellette qui a aussi félicité les deux candidates qui n’ont pas été élues.

Un soulagement que partage également le candidat François Descarreaux.

Les dernières semaines ont été marquées par une campagne qui s’est déroulée en partie avec des affrontements sur les réseaux sociaux. «On a essayé de sortir juste la vérité. On s’est défendu, on a remis les pendules à l’heure», lance sans détour M. Descarreaux.

Les deux élus font remarquer que les deux autres conseillers élus par acclamation, il y a quelques semaines, Robert Veillette et Isabelle Verreault, font partie de leur équipe.

La mairesse Rachel Fluet accueille les résultats de l’élection avec satisfaction, elle qui tend la main aux conseillers Guy Laplante et François Baugée.

«Quand ils ont démissionné (René Ouellette et François Descarreaux), on a formé une équipe, pensant aller en élections en novembre. Mais elles ont été déclenchées plus tôt. Il y a une partie de l’équipe qui s’est présentée cette fois-ci et le reste va être là en novembre», dit celle qui dirige la municipalité depuis quelques semaines.

«On a choisi des gens pour travailler qui ont la même philosophie que nous. Il ne nous reste qu’à avancer», lance Mme Fluet.

Est-ce qu’on aura le temps d’accomplir des réalisations dans un mandat aussi court que huit mois ? «On va d’abord mettre le train sur les rails», enchaîne Mme Fluet.

Taux de participation important

Le président d’élections, Yves Tousignant, a été surpris par le taux de participation à cette élection partielle.

«Pour le vote par anticipation, avec 97 électeurs, je voyais qu’il y avait une tendance. Mais c’est une élection pour un mandat de huit mois, je ne m’attendais jamais à (un taux) aussi fort que ça», a-t-il fait observer.

Il a rappelé que lors de la dernière élection partielle de la municipalité de La Bostonnais, il y a deux ans, on avait enregistré un taux de participation de 20 %.

M. Tousignant ajoute que les mesures sanitaires auraient également pu en décourager quelques-uns.

Les nouveaux conseillers municipaux seront assermentés ce vendredi 5 mars et la toute première assemblée régulière de ce nouveau conseil municipal complet aura lieu le mardi 9 mars à 19h30.

Direction générale

Entre-temps, la municipalité poursuit ses démarches pour trouver un directeur général. Après le désistement de deux candidats potentiels, la municipalité est retournée en appel de candidatures, la semaine dernière.

«On n’a pas eu de candidature encore, la clôture des candidatures est le 8 mars. Il y a des gens qui s’intéressent», a laissé entendre le directeur général par intérim.

«C’est notre prochaine étape la direction générale. Tant qu’on n’a pas de «DG» on ne pourra peut-être pas avancer tant que ça», glissait la mairesse, Rachel Fluet.

Le directeur général par intérim, Yves Tousignant, a été nommé par la Commission municipale du Québec, dans un mandat temporaire. Lui aussi travaille à dénicher une personne pour occuper ce poste de façon permanente.

Mesures sanitaires

La municipalité a dû respecter un rigoureux protocole sanitaire préparé par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour cette seule élection partielle présentée en Mauricie. Il fallait aussi s’assurer que les gens se lavent les mains et respectent la distanciation physique de deux mètres.

On a dû installer un écran entre les officiers d’élections et les électeurs, en plus de prévoir des portes, une pour l’entrée et l’autre pour la sortie.

«Ç’a demandé plus de personnel. On a ajouté un jour de scrutin (le samedi 27 février), pour assurer une meilleure fluidité des électeurs», fait ressortir M. Tousignant.

Un facteur, qui selon lui, peut avoir aussi influencé positivement le taux de participation à ce scrutin partiel.

Si ce vote a pu engendrer des coûts un peu plus élevés, les installations sanitaires pourront, par contre, servir pour le scrutin général du 7 novembre si les mesures le nécessitent à ce moment.

La municipalité de La Bostonnais avait reçu une subvention de 39 000$ pour pallier les coûts liés aux mesures sanitaires.

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Paul Lindsay
Paul Lindsay
2 mois

Félicitation aux nouveaux élus et nouvelles élue.
François Descarreaux est-il parents avec le docteur Grégoire
Descarreaux. Un médecin qui s’est dévoué sans compter
Lac Edouard et environs dans les années 1950

Paul Lindsay résidant Lac Edouard 1944 à 1955

Francois Descarreaux
Francois Descarreaux
2 mois
Répondre à  Paul Lindsay

Eh bien oui je suis le fils du docteur Descarreaux.