Julie Noël : la passion d’aider les gens d’affaires à se démarquer

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Julie Noël : la passion d’aider les gens d’affaires à se démarquer
Julie Noël, conseillère au développement économique du SDÉF (Photo : Michel Scarpino)

Le concours OSEntreprendre est un défi chaque année. Julie Noël, conseillère au développement économique du SDÉF le sait très bien.

Si l’inscription aux concours peut sembler lourde chaque fois pour des entrepreneurs dont l’emploi du temps est chargé, les retombées positives, elles, sont incalculables. Ça aussi, elle le sait très bien. On sait qu’elle a remporté le prix Engagement local, décerné parmi toutes les ressources de la région dédiées au Défi OSentreprendre.

Aussi, Mme Noël est très fière de voir que cinq entreprises de La Tuque ont figuré dans le palmarès régional OSEntreprendre. Elles n’ont pas toutes gagné, mais elles en retirent toutes un effet positif qui jaillit sur La Tuque.

«C’est une année record. Ce qui aidé beaucoup, cette année, c’est qu’ils ont ouvert à d’autres catégories. Habituellement, le défi OSEntreprendre, c’est vraiment pour la création d’entreprises, cette année ils ont créé le volet «Faire affaire ensemble». Dans le contexte polémique, on voulait toucher l’aspect de l’achat local. Il y a des entreprises qui en font un modèle d’affaires. Ça nous a permis de chercher deux entreprises supplémentaires», analyse Mme Noël.

Le volet Réussite inc lève le rideau sur des entreprises en croissance et leur donne une petite tape dans le dos.

Puisqu’il peut être intimidant de faire son argumentaire de vente devant le jury, les participants ont pu se pratiquer un peu avant. Mme Noël s’est montrée impressionnée par la confiance manifestée par les candidats au moment où ils s’adressaient au jury. Une formation de base a été suivie par tous les lauréats locaux.

«D’après moi, 90% des entreprises ne perçoivent pas tout ce qu’elles font. Il suffit de leur parler cinq minutes (pour qu’elles le réalisent)[…] J’adore les concours pour ça, ça permet de prendre le temps pour soi, de donner des idées pour le futur aussi».

Même pour Julie Noël personnellement, OSEntreprendre apporte beaucoup, d’autant plus que le mandat d’accompagner les entreprises ne fait pas partie de ses tâches, elle qui se consacre davantage à des projets de développement économique. Mais elle prend beaucoup de plaisir à intégrer ces accompagnements à son horaire quotidien, motiver les entreprises, leur montrer tout ce qu’elles font de bien, mais qu’elles ne voient pas.

«Je retrouve un peu mon dada de contact humain avec les entrepreneurs, de voir évoluer leur projet, de les «coacher». C’est un intermède à ce que je fais comme conseillère en développement économique […] C’est un beau moment de faire des simulations d’entrevue, c’est extraordinaire comme expérience», affirme Julie Noël.

Aucune entreprise de La Tuque n’a encore gagné le volet provincial dans sa catégorie. Ce n’est pas parce qu’on exerce notre métier dans une petite communauté comme La Tuque qu’on ne peut pas briller outre frontière.

Cette reconnaissance régionale vient rapprocher La Tuque du reste de la Mauricie, comme quoi ce n’est pas parce qu’on est plus loin de grands centres qu’on ne sait pas faire les choses.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires