« Je suis content que La Tuque se retrouve encore du côté du pouvoir », Pierre-David Tremblay

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
« Je suis content que La Tuque se retrouve encore du côté du pouvoir », Pierre-David Tremblay
Pierre-David Tremblay

Heureux de voir que la Haute-Mauricie soit encore du côté du pouvoir avec l’élection de la caquiste Marie-Louise Tardif, le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay s’est dit peu surpris du résultat du vote. «On sentait un réel besoin de changement. Je ne suis même pas sûr si Julie (Boulet) allait résister à cette vague», a-t-il commenté. Marie-Louise Tardif, perçoit-il, a une bonne connaissance des enjeux de la région. «Elle a bien performé lors des deux débats. Je suis content que La Tuque se retrouve du côté du pouvoir», a-t-il poursuivi, faisant un lien avec les parcours des anciens députés Jean-Pierre Jolivet et Julie Boulet. Pierre-David Tremblay était satisfait qu’elle ait identifié deux dossiers de La Tuque parmi ceux sur lesquels elle souhaite se pencher dès son arrivée, Internet et la téléphonie cellulaire le long de la 155 ainsi que celui des horaires de faction chez les paramédics. «Il faut qu’elle s’occupe des ambulanciers et ça me rassure qu’elle l’ait identifié. C’est le dossier prioritaire. On pourrait perdre notre main d’œuvre, parce que les gens voudront aller vers la stabilité d’horaire», laisse-t-il entendre. Si ça ne se règle pas rapidement, on va vivre un grand problème : « C’est beau, une urgence neuve, mais si on n’a pas d’ambulanciers dans nos ambulances, on n’est pas avancé ». À tout cela, il ajoute le dossier des monteurs de ligne d’Hydro-Québec à qui il parlera à la nouvelle députée de Laviolette-Saint-Maurice. « On va regarder tout l’aspect des ressources en région, la bioraffinerie forestière, la deuxième et troisième transformation et les redevances. Il y aura du pain sur la planche », conclut le maire de La Tuque.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des