Hydro se dit surprise de la manifestation de Wemotaci

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Hydro se dit surprise de la manifestation de Wemotaci
La centrale Rapide-Blanc d'Hydro-Québec. (Photo : Michele Scarpino )

Dans un communiqué émis en après-midi, Hydro-Québec s’est dite surprise de l’intervention médiatique effectuée par la communauté de Wemotaci, à la Centrale Rapide-Blanc d’Hydro-Québec. Des échanges auraient eu lieu entre Hydro et les Atikamekw.

«Nous sommes surpris de l’intervention médiatique de Wemotaci. Nous sommes en contacts depuis plusieurs mois avec la communauté, au sujet du projet de réfection de la centrale de Rapide-Blanc. Nous leur avons présenté ce projet au printemps 2019 et des échanges ont eu lieu à ce sujet au cours des derniers mois. D’autres échanges sont prévus prochainement», a indiqué Francis Labbé, des affaires publiques et médias chez Hydro-Québec.

Il ajoutait que le projet de Rapide-Blanc en est un de réfection des infrastructures existantes et que la majeure partie des travaux à venir nécessiteront une expertise spécialisée.

«Nous cherchons des façons d’optimiser les retombées socio-économiques pour Wemotaci. D’ailleurs, des contrats ont déjà été attribués à des entreprises Atikamekw en lien avec la centrale de Rapide-Blanc et un autre contrat est en cours de discussion en ce moment avec des entreprises Atikamekw», a poursuivi le porte-parole. Il a précisé que les canaux de communication avec la communauté «étaient, sont et seront ouverts».

La société d’État a voulu restreindre ses commentaires à ces seuls éléments.

«Les travaux à Rapide-Blanc n’auront pas d’impact sur la gestion du niveau d’eau du réservoir Blanc, ni sur la gestion des débits soutirés à la centrale», a aussi tenu à préciser Hydro-Québec.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des