Hydro injecte 235M$ à La Vérendrye et Parent

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Hydro injecte 235M$ à La Vérendrye et Parent
(Photo : Courtoisie : Hydro-Québec )

D’importants travaux s’échelonneront jusqu’en 2035

PARENT. Le printemps 2021 donnera lieu à une importante activité dans le secteur Parent de ville de La Tuque.

Hydro-Québec mettra en branle d’importants travaux dans le but de sécuriser l’alimentation électrique du village, qui a fait défaut à plusieurs reprises au cours des dernières années.

Dès le printemps, alors que débutera une première série de travaux jusqu’en avril 2022, les Parentois seront alimentés en électricité via des génératrices. Pendant toute la durée des travaux, Hydro-Québec entend d’ailleurs éviter des pannes de courant pour les Parentois.

Dès le printemps, Hydro-Québec réalisera des travaux d’agrandissement au poste La Vérendrye qui alimente entre autres le secteur Parent en électricité. On remplacera aussi des compensateurs statiques qui maintiennent la stabilité de la tension sur les lignes peu importe la demande d’énergie.

«Dès le printemps 2021, on va débuter le déboisement et la construction de chemins d’accès pour les sites de travaux, jusqu’en octobre, à la chasse à l’orignal. Ensuite, un entrepreneur spécialisé va effectuer le remplacement d’une soixantaine de portiques de bois par des supports en acier. Il va aussi y avoir la reconstruction d’une section de 1,2 km de ligne (qui fait 58 km au total)» résume Francis Bourget, ingénieur de projet, Direction principale Projets de transport et construction chez Hydro-Québec.

On veut aussi remplacer un système d’amortisseur de vibrations et de poids sur les structures, en plus effectuer des travaux de nivellement de sol pour enrayer les problèmes de dégagement minimal.

Stockage d’énergie

Puisque les travaux de remplacement des structures s’échelonneront jusqu’en 2035, un système de stockage d’énergie sera aménagé dès le printemps 2022 afin de garantir l’électricité du village en relève au réseau de transport.

«En juillet 2020, on avait fait une présentation dans les communautés et on parlait de 95 structures qui allaient être remplacées. Aujourd’hui, on parle plutôt de 60, les plus critiques. La raison pour laquelle le plan a changé c’est que le système de stockage d’énergie a été ajouté à l’ensemble du projet. Cela permettra de traiter des structures qui sont encore en bon état plus tard dans le temps», précise M. Bourget.

Cela permettra d’effectuer le reste des travaux sans recourir aux génératrices et sans interruption de courant. «Le système sera particulièrement sollicité lors des interventions de maintenance sur la ligne La Vérendrye-Parent qui vont nécessiter plusieurs mises hors tension jusqu’en 2035», affirme Thierry Major-Cyr, ingénieur junior de la planification des réseaux régionaux sud-ouest, Direction Planification.

Le système de stockage d’énergie permettra une autonomie de trois à quatre jours pour les mises hors tension, du printemps jusqu’à l’automne, et de 24 heures en hiver. Le système ne pourra pas alimenter l’usine de sciage Arbec, mais on évalue les solutions possibles pour l’alimenter en électricité durant les travaux.

Un agrandissement du poste de Parent sera effectué, lequel permettra aussi d’abriter le système de stockage d’énergie.

À la toute fin des travaux, 200 portiques auront été remplacés, soit 70% des 283 structures.

Hydro-Québec prévoit une signalisation adéquate des travaux et la période de la chasse sera respectée.

En septembre dernier, une trentaine de structures avait fait l’objet d’un entretien de la part d’Hydro-Québec @ST: L’hébergement @R: Un des défis sera d’héberger les travailleurs, dont le nombre passera à une centaine au plus fort des travaux. Puisqu’Hydro-Québec ne prévoit pas ériger de campement, on comptera sur les personnes pouvant offrir de l’hébergement.

«Nous avons travaillé avec le SDEF de La Tuque pour déterminer les hébergements disponibles à Parent ainsi qu’entre Parent et le poste La Vérendrye. Des ententes ont été conclues avec certaines pourvoiries et plusieurs propriétaires d’établissement. Certains travailleurs qui seront sur place durant plusieurs mois opteront probablement pour la location de chalets ou de maisons. La capacité d’hébergement du milieu a été l’une contraintes définies dans le cas du projet», expliquait d’ailleurs Hydro-Québec sur son site web.

Les coûts

Selon Hydro-Québec, les travaux au poste de La Vérendrye se chiffrent à environ 160M$. En plus du poste de Parent, celui-ci alimente 4 autres postes importants dans les régions des Laurentides, Montréal et Lanaudière et qui sont des postes qui alimentent d’autres postes.

Les travaux sur la ligne La Vérendrye-Parent représentent un investissement de près de 50M$

Les travaux au poste de Parent entourant l’évolution du réseau de transport et l’installation des SSE (Système de stockage d’énergie) représentent un investissement de près de 25$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires