Gazoduq : retombées annuelles de 10M$ à La Tuque dès la mise en service

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Gazoduq : retombées annuelles de 10M$ à La Tuque dès la mise en service
(Photo : Courtoisie)

Dans la foulée des retombées économiques de son projet d’une conduite souterraine de transport de gaz naturel, Gazoduq annonce des investissements de près de 10M$ par année dans des communautés concernées sur le territoire de La Tuque.

L’annonce était très attendue de la part des maires des municipalités et MRC où passera le tracé de  Gazoduq. dont, 163 km en Haute-Mauricie.

«Contrairement à ailleurs au Canada, où c’est 100 % taxable ce genre de projet, au Québec, les terres publiques ne sont pas taxables. Ce sont seulement les terres privées qui le sont. Pour l’ensemble du projet, on est à 82 % en terres publiques. Si on ne s’en tenait qu’à la loi, Gazoduq n’aurait pas à payer de taxes pour 82 % de son tracé », explique Gazoduq.

Mais pour les terres publiques, l’entreprise a proposé de verser pour de l’argent dans un fonds pour les communautés. «Ce sera pour l’équivalent des taxes. On a pris les taux pour chacune des municipalités touchées et on a fait un calcul selon le nombre de kilomètres», ajoute Gazoduq.

Ainsi, les estimations révèlent que la Ville recevra 2,5M$ à en taxes pour la partie située sur les terres privées, alors que le fonds Gazoduq pour les terres publiques versera 5,9M$ à La Tuque, une somme que Gazoduc affirme ne pas avoir été obligée de verser. 8,4M$ de nouvel argent entreront donc directement dans les coffres de la ville.

La communauté pourra elle-même décider de quelle façon investir cet argent.

En plus, un montant de 654 000 $ sera remis par Gazoduq à un organisme communautaire régional à être déterminé. Finalement, un organisme scolaire de la Mauricie, la fondation de l’UQTR, recevra 580 000$ : «Gazoduc a calculé ce que ça signifiait en termes de taxes scolaires».

Les régions touchées par le projet ont toutes reçu le même type d’annonce. Le Saguenay et l’Abitibi en plus des régions ontariennes touchées se partageront le reste des 36M$ en retombées annuelles.

«Avec le Fonds pour les communautés, Gazoduq propose une formule unique et développée sur mesure qui permettra à l’entreprise de contribuer significativement aux communautés d’accueil, entre autres aux municipalités où est située la zone», pense l’entreprise.

«Avec la mise sur pied du Fonds pour les communautés, Gazoduq assume ses responsabilités et ceci correspond à un jalon important dans le développement de son projet. Depuis le début, nous prenons le temps de bien faire les choses afin de travailler à minimiser les impacts sociaux et environnementaux du projet et d’accroître ses retombées pour les communautés d’accueil. Nous allons poursuivre nos efforts en ce sens», a déclaré Louis Bergeron, président de Gazoduq.

La mise en service de Gazoduq  est prévue pour 2024 .

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des