Québec alloue 850 000 $ pour deux projets majeurs de Wemotaci

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Québec alloue 850 000 $ pour deux projets majeurs de Wemotaci
Wemotaci (Photo : Michel Scarpinomscarpino@icimedias.ca)

Wemotaci vient de recevoir un soutien financier de 850 000$ de la part du gouvernement du Québec pour la réalisation de deux projets importants visant le développement économique de la communauté.

 Dans un premier temps, le Conseil des Wemotaci (CAW) reçoit 600 000$ pour son projet de construction de la scierie Tackipotcikan.

Le projet de scierie fait partie des projets majeurs du plan de relance économique de Wemotaci et on prévoit des retombées multiples, dont une nouvelle source de revenus pour le CAW. 15 emplois directs seront créés.

L’argent alloué par le gouvernement du Québec permettra l’installation d’un bâtiment semi-fermé et l’achat d’équipements appropriés pour la transformation des billots de bois surdimensionnés.

Le projet avait été annoncé en octobre 2020.

Coolbox

250 000$ seront versés par Québec pour l’acquisition de 10 unités de minimaisons « Coolbox », des bâtiments indépendants, modulables et facilement déplaçables. On constate que l’offre en hébergement à Wemotaci est actuellement insuffisante pour répondre aux besoins des voyageurs, des randonneurs et des travailleurs.

« Outre la création de quatre emplois directs, les hébergements permettront de retenir sur place des clients potentiels pour les commerces de la communauté. Les travailleurs de l’extérieur qui doivent demeurer sur place en seront également avantagés », croient les responsables du projet.

L’argent est alloué par l’entremise du Fonds d’initiatives autochtones III, volet Développement économique. 

« La scierie Tackipotcikan est un projet qui, j’en suis convaincu, sera couronné de succès. Je me réjouis également de l’offre d’hébergement qui sera disponible dans la communauté. C’est un gain pour l’économie, mais qui bonifiera aussi l’offre touristique dans la région, ce qui favorise du même coup le rapprochement entre les communautés. J’ai espoir que ces projets insuffleront à la communauté dynamisme et vitalité », a entre autres mentionné le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière.

« Je sais à quel point les responsables des Services forestiers Atikamekw Aski ainsi que des membres de la communauté ont travaillé fort pour obtenir ces subventions. Évidemment, ce fut un grand plaisir et un honneur pour moi d’aider dans l’avancement de ces dossiers particulièrement pour la scierie. La réalisation de ce projet démontre notre force lorsque nous travaillons tous ensemble », ajoute la députée de Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif.

Faits saillants : 

Scierie Tackipotcikan 

Les équipements et la structure de la scierie lui donneront une grande flexibilité dans la production des produits finis et semi-finis, ce qui lui permettra de diversifier et d’adapter son offre à la demande. 

Son principal fournisseur sera Arbec, avec qui la communauté entretient déjà des relations commerciales. 

Le terrain actuellement ciblé pour l’implantation de l’usine se situe à l’extérieur de la communauté, plus spécifiquement sur le territoire dit « de Sanmaur ». 

Unités d’hébergement

Le projet répond au manque d’hébergement en Mauricie, plus particulièrement à La Tuque, un enjeu important dans le développement touristique régional. 

La Corporation Nikanik, mandatée par le Conseil des Atikamekw, a opté pour 10 unités Coolbox. 

Actuellement, il n’est pas prévu d’offrir un service de restauration. 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires