Lettrage Guy Barrette : 4 décennies de créativité au service des Latuquois

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Lettrage Guy Barrette : 4 décennies de créativité au service des Latuquois

L’entreprise Lettrage Guy Barrette souligne ses 40 ans d’existence cette année. Le temps a passé la technologie a évolué, mais Guy Barrette a toujours conservé son désir de mettre sa créativité, sa minutie, au service de sa clientèle.

On le sent toujours aussi passionné par son travail. Dans son atelier, situé tout près du Club Latuquois, se trouvent tous les appareils et équipements qu’il utilise pour son travail de conception de lettrages et décalques.

Il y a 40 ans, Guy Barrette s’inscrivait à un cours par correspondance en lettrage d’enseigne, dispensé par le ministère de l’Éducation, une formation qui lui aura pris deux ans. Il avait toujours manifesté un penchant pour le dessin et l’occasion s’est présentée pour celui qui voulait lancer sa propre entreprise.

Sitôt sa formation terminée, le notaire Jacques Baribeault procédait à l’enregistrement de son entreprise. C’était parti pour Lettrage Guy Barrette. Grâce à son talent, des autos, camions, vitrines, murs allaient annoncer les couleurs de multiples entreprises de La Tuque, avec originalité.

On s’en doute, les techniques à l’époque n’étaient pas aussi sophistiquées et conviviales qu’aujourd’hui. On était loin des logiciels qui facilitent tellement la tâche. Aussi, pendant 10 ans, M. Barrette a effectué ses travaux de lettrage au pinceau, ce qui demandait énormément de patience et de précision.

«C’était beaucoup plus long de cette manière. Dans le cours de lettrages d’enseignes, on nous montrait comment y arriver», indique celui qui arrivait à produire des cercles parfaits, à main levée, avec son pinceau.

Chaque semaine, c’est lui qui inscrivait à la gouache les spéciaux de l’épicier J.A. Bertrand sur les grands cartons disposés dans les grandes vitrines de l’établissement de la rue Saint-Joseph.

Au fil des ans, Guy Barrette s’est procuré un ordinateur et une machine qui découpait les lettres de vinyle. Il était maintenant en mesure de concevoir des logos à l’aide de l’ordinateur. Il faut être de son temps !

Régulièrement, quand il entend parler d’une nouveauté informatique qui lui permet d’optimiser son travail pour mieux servir sa clientèle et gagner du temps, il n’hésite pas à en faire l’achat. Il parle avec fierté de sa dernière acquisition, une imprimante True Vis de Roland, qui garantit une superbe qualité d’impression et de découpe.

Avoir 40 ans de métier, ça procure une certaine notoriété. Aussi, nombreux sont les clients qui lui accordent leur confiance aujourd’hui. Son épouse Diane l’accompagne dans cette aventure : elle s’est avérée une alliée précieuse avec laquelle Guy Barrette a pu relever ce défi. Grand bénévole, M. Barrette a beaucoup travaillé dans l’ombre : pendant plus d’une quinzaine d’années, avec son épouse, il a été le responsable du recrutement des conférenciers lors des déjeuners hebdomadaires de la CCIHSM.

Artiste aussi en musique

Avant d’opérer son commerce, il a travaillé à la CIP, à la fin des années 60. Il a également géré un magasin de matériaux de construction sur la rue Saint-Antoine. Ce musicien de longue date a produit des spectacles au Club Latuquois pendant de nombreuses années, lui qui a déjà fait partie de quelques orchestres locaux. Ce batteur est membre de l’Harmonie de La Tuque et de son stage band depuis déjà quelques années.

 

Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
yves barrette Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
yves barrette
Invité
yves barrette

bravo! mon cousin longue vie as toi et diane !!