Le programme Accès entreprise Québec officiellement lancé à La Tuque

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Le programme Accès entreprise Québec officiellement lancé à La Tuque

 Le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec alloue une somme de 900 000 $ à ville de La Tuque pour le déploiement d’Accès entreprise Québec.

Prévu pour une période s’étendant jusqu’en mars 2025, le montant a permis deux embauches, celles de Manon Gauvin et Vanessa Bellemare, conseillères en développement économique rattachées à cette mesure au Service de développement économique et forestier (SDÉF).

Elles auront pour mandat d’offrir des services directs pour la réalisation de projets de démarrage, d’acquisition, de croissance et d’innovation pour les entrepreneurs de La Tuque.

L’arrivée d’Accès entreprise Québec à La Tuque permet aussi une veille portant sur les programmes offerts par le gouvernement. On sera ainsi en mesure d’informer les promoteurs des aides financières disponibles. On offrira aussi un service de soutien dans la rédaction des demandes de financement.

Le SDÉF indiquait que d’autres projets sont en développement. Un répertoire des locaux et terrains commerciaux vacants sera bientôt disponible sur le site web de Ville de La Tuque.

L’implantation du nouveau programme est aussi associée à la formation d’un comité aviseur. Celui-ci permettra des échanges et de guider les nouvelles ressources sur les enjeux auxquels font face les entrepreneurs. Chantal Fortin (SADC du Haut-Saint-Maurice), Sophie Beaudet (Services Québec), Steve Talbot (Mallette), Francine Simard (Service d’impôts), la direction générale de la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice, les conseillers municipaux Dorys Duchesne et François Fortin en feront partie, de même que la députée Marie-Louise Tardif.

Mme Tardif a expliqué que l’objectif de ce réseau est de renforcer les services d’accompagnement offert aux entrepreneurs et d’accélérer le développement économique de la région. Elle croit que cela favorisera la rétention des entrepreneurs dans le Haut Saint-Maurice.

« Cette aide financière et l’arrivée de nouvelles ressources au sein de notre Service de développement économique et forestier vont nous permettre de donner plus de services à nos entrepreneurs, ce qui est une excellente chose. Avec la pandémie et la pénurie de main-d’œuvre qui nous frappent, nos entreprises ont besoin de notre soutien pour les aider dans leur consolidation et leur développement », a dit le maire de La Tuque, Luc Martel.

« On espérait depuis l’abolition des CLD qu’il y ait autre chose. À l’été 2020, avec la pandémie, le gouvernement a décelé qu’il y avait des besoins dans plusieurs régions. Plusieurs villes, plusieurs MRC n’étaient pas suffisamment desservies par les services de développement économique […] Le gouvernement a vraiment pris en compte les besoins des régions et de là, le réseau Accès entreprise », a dit la directrice du SDÉF, Danielle Rémillard.

Un des entrepreneurs qui a profité de ce service d’accompagnement, Patrick Moisan, du restaurant le Boké, a témoigné de son expérience pour accéder, via le SDÉF, à des programmes gouvernementaux pour le développement de son entreprise. « Ç’a été rapide. Elles ont réussi à faire un travail que je n’aurais jamais été capable de faire. C’est beau d’avoir l’idée en tête, mais ce sont des trucs gouvernementaux, on n’est pas des spécialistes dans ça, on a déjà à gérer les clients, le personnel et les fournisseurs. On a beaucoup d’idées, mais de les mettre en branle et les réaliser, si on n’a pas ces aides-là, c’est impossible », a mentionné M. Moisan.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires