Essence : pourquoi 10 cents de différence avec le Saguenay-Lac-St-Jean ?

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Essence : pourquoi 10 cents de différence avec le Saguenay-Lac-St-Jean ?

Le prix de l’essence est plus abordable qu’il ne l’était il y a quelques années

ESSENCE. Depuis toujours, la question du prix de l’essence soulève des passions dans la région du Haut-Saint-Maurice comme partout ailleurs au Québec. Le CAA a répondu à nos questions en rapport avec le prix actuel de l’essence, après que des lecteurs nous aient fait remarquer une différence avec les régions voisines.

Actuellement, le prix à la pompe est de 109,4 cents en Haute-Mauricie alors qu’il se retrouve plus bas dans des régions voisines.

À Shawinigan, par exemple, lundi, des prix de 106,4 cents ont été relevés, au centre-ville et 102,4 cents à Shawinigan-Sud. Selon le CAA-Québec, le prix réaliste pour la Mauricie serait de 103,7 cents.

En fin de semaine dernière, dans la région de Chicoutimi, le prix du litre d’essence se situait à 99,4 cents, un prix similaire à celui qu’on trouve également dans toute la région du Saguenay-Lac-St-Jean.

Le prix moyen à la pompe en Mauricie est de 104,3 cents alors que le CAA Québec évalue le prix réaliste à 103,7 cents.

Selon Annie Gauthier, porte-parole du CAA Québec, beaucoup de facteurs peuvent influencer le coût de l’essence pour les automobilistes : «les raisons peuvent être multiples». Le coût du produit brut, les frais de transport, la dynamique du marché local comptent parmi les facteurs qui peuvent expliquer les variations d’une région à l’autre.

Quant à la différence de 10 cents le litre avec la région voisine du Saguenay-Lac-St-Jean, le CAA pense que l’arrivée d’un nouveau joueur, la chaîne Mobil, avec l’affiliation récente d’une quinzaine de stations-service dans cette région, peut y avoir contribué. «Quand ils sont arrivés, ils ont affiché des prix vraiment très s’intéressants (…) Les autres joueurs ont dû ajuster leurs prix à la baisse. Ça a duré un petit bout de temps. Ça a duré jusqu’à ce qu’on voit une vague de baisse de prix généralisée à presque toutes les régions du Québec. On n’en voit plus des 1,40$ à la pompe. On a des prix qui sont intéressants», ajoute la porte-parole du CAA.

Plus de grandes flambées

Mme Gauthier fait remarquer qu’on a des prix plus intéressants à travers la province que ce qu’on a connu il y a quelques années. Les prix varient peu, on ne vit plus de grande flambée ni de grande dégringolade des prix, à La Tuque comme à l’échelle provinciale. Par exemple, il y a un an, on pouvait voir une augmentation majeure des prix de l’essence de façon hebdomadaire. «On faisait des bonds de 10, 11 12 sous. C’est quelque chose qu’on voyait dans le marché montréalais, mais ça se faisait aussi en région, à retardement par rapport au marché montréalais. Depuis la fin de l’automne, ce qu’on observe, ce sont des variations quotidiennes (augmentation ou baisses) beaucoup plus timides. Le consommateur a l’impression d’avoir des prix plus stables», analyse aussi Mme Gauthier.

Quand on se compare, on se console. Le prix moyen à la pompe dans la région de Montréal est de 1,10 $ le litre, toujours selon le CAA. En Gaspésie, on paie 114,2 cents pour un litre d’essence alors que CAA-Québec évalue le prix réaliste à 110,5 cents. Les automobilistes abitibiens paient, pour leur part, 120,7 cents le litre selon CAA.

On n’est pas en mesure de connaître la marge de profit des détaillants de la Haute-Mauricie. Selon le CAA, le marché y est moins actif et les détaillants, surtout lorsqu’ils sont indépendants plutôt que corporatifs, ont moins de flexibilité pour jouer au jeu de la concurrence, avec tous les frais qu’implique la gestion d’une station-service.

«La dynamique concurrentielle ne peut pas être la même que dans une grande ville où il y a beaucoup de va-et-vient, conclut Annie Gauthier (…) Mais il reste qu’à 1,09$, ce n’est pas tellement différent de l’ensemble du territoire».

 

Prix selon les régions

Bas St-Laurent

Réaliste : 107,3, prix moyen : 111,4

Saguenay-Lac Jean

Réaliste : 103,0, prix moyen : 99,4

Mauricie

Réaliste : 103,7, prix moyen : 104,4

Estrie

Réaliste : 105,8, prix moyen : 112,5

Montréal

Réaliste : 111,7, prix moyen : 110,3

Outaouais

Réaliste : 101,5, prix moyen : 95,9

Abitibi

Réaliste : 106,6, prix moyen : 120,7

Côte-Nord

Réaliste : 107,6, prix moyen : 111,9

Gaspésie

Réaliste : 110,5, prix moyen : 114,2

Chaudière-Appalaches

Réaliste : 103,2, prix moyen : 102,2

Laval

Réaliste : 110,6, prix moyen : 113,8

Lanaudière

Réaliste : 105,8, prix moyen : 105,7

Laurentides

Réaliste : 105,2, prix moyen : 106,8

Montérégie

Réaliste : 107,3, prix moyen : 107,7

Centre-du-Québec

Réaliste : 103,7, prix moyen : 106,4

Source : CAA Québec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

2
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
LavoiePaul Dufour Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Paul Dufour
Invité
Paul Dufour

Nous ici à La Tuque somme pris en otage par les postes d’essence depuis quelques années mais les gens paye et se plaigne pas alors ils profite nous sommes une région éloigner

Lavoie
Invité
Lavoie

Comme ds toutes les régions c est le téléphone ( coalition ) qui décide dès prix à la pompe et la supposer surveillance que le CAA semble ns dire ressemble bien plus à dicter la conduite des détaillant en matière de prix à la pompe et d après moi le CAA devrait bien se mêler de ses affaires et de laisser les détaillant se faire la guerre que de leur suggérer le,prix je trouves ordinaire la manière hypocrite que les propriétaires de stations nous donnes comme réponses quand on leur pose la question on nous prend pour des cave payeur… Read more »