Des paniers de produits faits maison offerts aux préposés aux bénéficiaires

Michel -Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Des paniers de produits faits maison offerts aux préposés aux bénéficiaires
Brittany Doucet et Rosalie Laforge (Photo : Michel Scarpin)

Deux élèves de secondaire 2, Brittany Doucet et Rosalie Laforge, ont à la fois le sens des affaires et le cœur sur la main.

Opérant «Tout au Naturel» une entreprise de produits de soins naturels complètement faits maison, elles ont pris l’initiative d’aller remettre 105 paniers de produits à autant de préposés aux bénéficiaires oeuvrant dans des établissements de La Tuque. Elles ont posé ce geste parce que leur entreprise connaît beaucoup de succès et voulaient redonner aux suivants. Mais surtout, parce qu’elles savent combien les préposés aux bénéficiaires sont dévoués, en mènent large ces temps-ci et trop peu nombreux.
Non seulement les préposés aux bénéficiaires du Centre multiservices de santé et de services sociaux de La Tuque du CIUSSS-MCQ ont été gâtés par leur attention, mais également ceux des résidences le Renaissance, Les Bâtisseurs et Villa Soleil.

«On trouvait qu’ils faisaient du gros et du bon travail. On voulait juste les remercier. Ils essaient de faire de leur mieux et surtout, il manque beaucoup, beaucoup de monde depuis la pandémie à l’hôpital», pensent-elles.
Chacun d’eux a reçu un savon, une crème pour les mains et un baume à lèvres.
Le geste trouve son importance dans le fait que le tout a été confectionné par Rosalie et Brittany avec l’aide financière de la Maison de jeunes. Elles ont consacré les dernières semaines à la confection des produits.

Les préposés aux bénéficiaires ont été touchés par cette attention.
Une entreprise toute jeune
Les deux étudiantes ont démarré «Tout au naturel» ces derniers mois.
À leur parler, on remarque qu’elles ont développé un sens des affaires et de débrouillardise hors de l’ordinaire.

Un geste d’une grande générosité

«Même si c’est jeune pour partir une entreprise à notre âge, on rend des gens heureux et on se fait de l’argent », fait valoir Brittany Doucet.
La production de produits se fait au domicile de Brittany.
Elles commandent leurs huiles essentielles et les leurs produits naturels sur un site spécialisé.
Elle ne le cache pas, la confection de leurs produits demande beaucoup de travail manuel et de temps
Brittany Doucet étudie maintenant dans la région de Shawinigan, mais ça ne l’empêche pas de venir travailler dans l’entreprise, avec son associée, quand elle est à La Tuque.
«Tout au naturel» demande beaucoup de leur temps, mais dégage visiblement une bonne dose de fierté pour les deux filles.

Par leur intervention, elles ont découvert un peu ce qu’est le travail dans le réseau de la santé. Au point d’en faire un métier plus tard ? L’avenir le dira pour Rosalie Laforge, qui avoue nourrir un peu d’intérêt pour le domaine de la santé.

« Plus tard, de base je veux être ambulancière», ajoute pour sa part Brittany Doucet, qui avoue aussi un penchant pour l’esthétique.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires