Crue des eaux : état de situation

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Crue des eaux : état de situation
Photo du km 133 sur la route 25 (Photo : Facebook )

Le directeur général par intérim de Ville de La Tuque, Jean-Sébastien Poirier a effectué une mise à jour sur la crue des eaux qui affecte particulièrement notre région.

Il a indiqué qu’il y a une semaine, on craignait pour les feux de forêt, cette semaine, ce sont les inondations qui retiennent l’attention.

La route 25 est sectionnée au km 133, entre Wemotaci et Parent, alors que la 10 l’est au km 78, en raison de la forte crue des eaux. On ne sait pas ce qu’il en est de la route reliant Parent à Mont-Laurier.

La rue Bourassa, sur la rive ouest de la rivière Saint-Maurice est coupée à deux endroits. Des chemins de détour existent.

Le km 97 de la route 155 cause des maux de tête, comme il l’avait fait en 2017. Déjà, on se prépare à rehausser la chaussée avec du gravier, comme il l’avait été fait il y a cinq ans. Au lieu de le faire en réaction à la montée de l’eau sur la route, on le fait en prévention. Selon M. Poirier, les travaux de rehaussement devraient être faits au cours des prochaines heures.

La ville est en communication constante avec le ministère des Transport et la direction régionale de la Sécurité civile. «Notre équipe du service des incendies demeure aux aguets », assure M. Poirier. La fonte rapide des neiges, conjuguée aux importantes pluies des derniers jours, sont pointées du doigt pour cette crue des eaux inhabituelle. Selon M. Poirier, on peut s’attendre à un débit d’eau encore plus élevé qu’en 2017.

Autant le site web de Ville de La Tuque que les médias locaux livreront de l’information à jour au fil des prochaines heures et des prochains jours.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires